Dimanche 31 Mai 2020
Banniere SAma Money

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

A la une

Afrique de l’Ouest : Et si Ebola était une pure invention pour nuire aux africains ?

Le virus Ebola serait une invention de l’occident pour briser l’inaltérable chaine de l’immigration. C’est en tout cas la conclusion à laquelle sont parvenus plusieurs observateurs du continent.

L’ampleur et la gravité de la fièvre Ebola laissent planer une atmosphère de suspicion chez les africains. La raison est toute simple. En effet, jamais le virus n’avait autant fait des ravages. Selon les tout derniers chiffres de l’organisation mondiale de la santé (OMS), le virus Ebola a, de mi-mars 2014 au 05 août 2014, tué au total 887 personnes. Les pays les plus touchés restent la Guinée, la Serra-Léone et le Libéria. Même si le Nigéria, la Côte d’ivoire, le Sénégal et le Mali sont potentiellement menacés.

Un véritable sujet à polémiques

En quoi l’occident auraient-il intérêt à fabriquer un virus contre l’Afrique ? Cette question peut paraître toute banale mais, elle vaut la peine d’être posée. En effet, de nombreux faits et gestes des occidentaux laissent entrevoir le spectre d’un complot ourdi pour faire mal au continent. L’anecdote la plus tristement célèbre est celle du leader frontiste. En effet lors d’une discussion en mi-juin où il parlait de l’explosion démographique dans le monde, le très controversé Jean Marie le Pen a fait un rapprochement entre immigration et l’épidémie Ebola qui sévit en Afrique de l’Ouest. Le président d’honneur du Front national a sans détour lancé : « Monseigneur Ebola peut régler ça en trois mois ». Le résultat est connu. L’Afrique n’en fini pas de compter ses morts.

En tout cas, pour Moussa Doumbia, socio anthropologue malien, point de doute : « Ebola, est  la nouvelle guerre chimique contre l’Afrique ».

Robert Kandem, balai d’un revers de main cette thèse. Pour ce scientifique, on se fatigue : « il n’y a aucune preuve que Ebola ait été créée par les occidentaux pour détruire l’Afrique. Nous n'avons pas les moyens de faire des recherches pour déterminer si Ebola est une arme occidentale contre l'Afrique »

Et d’ajouter, qu’il faut être suffisamment convainquant qu'il s'agit bien d'un complot. « Si les occidentaux veulent nous exterminer ils le feront en un jour. » L’homme de science préconise que l’Afrique commence surtout par nous doter de moyens pouvant permettre d'assurer la protection de ses enfants contre de pareils fléaux.

Diakaridia Yossi, un analyste, d’abonder dans le même sens : « si Ebola est une arme contre l'Afrique, pourquoi les auteurs de ce complot ne rependent-ils pas ce virus partout sur le continent pour nous écraser plus facilement alors qu'ils peuvent en avoir les moyens ». Ils peuvent, dit-il, nous atteindre par plusieurs moyens (Internet, les produits alimentaires, le téléphone…)

Paradoxe !

La fièvre Ebola apparu en mi mars continue de sévir sur le côté ouest du continent africain. Elle rafle tout sur son passage. Comment ne pas croire à la thèse du complot quand deux ressortissants américains ont été guéris d’Ebola au Etats-Unis ? En effet, après avoir reçu plusieurs injections d’un sérum expérimental baptisé ZMapp, un médecin américain Kent Brantly et son assistante Nancy Writebol, qui avaient tous deux contractés le virus Ebola au Libéria ont montré d’étonnants signes de rémission. Ils sont, depuis, considérés comme des « miraculés ».

Selon la chaine américaine CNN, les deux patients, aujourd’hui hospitalisés aux Etats-Unis, seraient dans un état « Stable ».

Par David Dembélé

depechesdumali.com

Commentez avec facebook

Comments are now closed for this entry

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

Blog

Alassane Diop aux 147 députés élus : « C’est le temps de l’intolérance face à l’irresponsabilité démocratique ».

« Lettre ouverte aux députés

Chers  élus du peuple,

Ceci est un appel au sursaut citoyen !

Lire la suite

Liberté immédiate pour Ignace

RSF se joint à plus de 120 médias et journalistes d’Afrique de l’Ouest pour demander la libération d’Ignace Sossou

Deux mois et demi après son arrestation et sa condamnation à 18 mois de prison ferme

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

Le pays du mouvement perpétuel

28 Mai


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] Coronavirus: RFI vous donne la parole

29 Mai

© Dépêches du Mali 2012 - 2020