Dimanche 25 Février 2018

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

A la une

Logements sociaux : L’OMH expulse les mauvais payeurs

Une vingtaine d’occupants des logements ont été expulsés hier par l’Office malien de l’habitat (OMH) pour 12 mois et plus d’impayé. L’opération d’expulsion concerne plus de 300 bénéficiaires qui sont  en retard chronique dans le payement de leurs mensualités.

L’Office malien de l’habitat, à travers son département administration des logements sociaux, a ordonné  hier l’expulsion des mauvais payeurs au niveau des logements sociaux.  Les personnes visées cumulent plusieurs mois d’impayés. Avertis à plusieurs reprises de leur situation, une vingtaine d’occupants des logements sociaux se sont vus expulser hier à Tabakoro par des agents de l’OHM, assistés de policiers et d’un huissier de justice. Ces occupants, selon Salif Kodio, chef du département administration des logements sociaux de l’OMH, sont dans une situation chronique d’impayés. Il a affirmé que toutes les étapes avant l’expulsion ont été observées par son service.

“La première étape consiste à notifier l’impayé. La seconde c’est la relance. La troisième étape c’est l’avertissement par voie d’huissier.  La quatrième par message téléphonique et la dernière c’est la lettre de résiliation du contrat location-vente avec la demande de quitter le logement. Nous avons épuisé toutes ces étapes, il fallait donc passer à l’état ultime qui est l’expulsion puisque ces bénéficiaires occupent illégalement les logements”, a souligné M. Kodio.

300 familles bientôt à la rue

Pour le patron du département administration des logements sociaux, les 20 occupants expulsés aujourd’hui ne seront pas seuls. Des centaines d’autres qui ne sont pas à jour ont été déjà avisés.

“A la date du 31 décembre 2016, nous étions à plus 358 de bénéficiaires dans une situation chronique d’impayé Cette situation a évolué. De plus d’un milliard de F CFA d’impayé, on est aujourd’hui à 900 millions de F CFA. L’opération d’expulsion se poursuivra tant que des bénéficiaires continueront à cumuler des mois”, a prévenu Salif Kodio. Et d’ajouter que les logements libérés seront réattribués  par le ministère en charge de l’Habitat.

Les expulsés occupaient notamment les logements des programmes de 1180, 740 et 759 logements. L’OMH envisage de déclencher une procédure contre eux pour le payement des mois passés dans les logements.

Maliki Diallo

Source : L'Indicateur du Renouveau 21 Avr 2017

Commentez avec facebook

Comments are now closed for this entry

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Coup d'gueule

Salif Sanogo, journaliste à BBC Afrique : « …Quoi qu’il en soit »

"Les gens ne sont ni raisonnables, ni logiques, ni généreux. Aime-les, quoiqu'il en soit.

Si tu agis bien, on va t'accuser de le faire avec arrière-pensée. Agis bien quoiqu'il en soit.

Lire la suite

Blog

Doing Business: « un scandale au cœur de la Banque Mondiale »

La démission fracassante de Paul Romer, chef économiste de la Banque Mondiale, suite à ses critiques portant sur le classement Doing Business, fragilise ce rapport qui fait autorité depuis quinze ans.

Lire la suite

« Prix Oumar Diallo » 2e édition

Prix Oumar Diallo, 2ème édition : Tous à La Gare ce jeudi 1er mars

La remise du Prix Oumar Diallo se déroulera ce jeudi 1er mars 2018 à 18h 30 à l’Espace culturel La Gare, sis au Centre commercial - en face de la gare ferroviaire de Bamako. 

Lire la suite

Interview : Ministre des Sports

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

La Volonté du Peuple (Rediffusion)

23 Février


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

Emission spéciale : développement du Sahel pour lutter contre le terrorisme

23 Février

© Dépêches du Mali 2012 - 2018