Jeudi 14 Novembre 2019

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

A la une

Mobilité des FAMAs pour la guerre imposée au Mali : Près d’un milliard F CFA par jour pour tenir !

Selon un expert militaire avec qui nous nous sommes entretenus ce week-end, les difficultés financières que traverse notre pays depuis plusieurs années sont le prix à payer comme «effort de guerre ».

« Pour, ne serait-ce qu’assurer la mobilité des forces armées sur le terrain, l’Etat doit injecter près d’un milliard F CFA par jour en carburant et logistiques », assure notre source. Chiffre confirmé par un membre du gouvernement, qui tiendrait cette confidence du Premier ministre, ministre de l’Economie et des finances.

L’on comprend alors que la guerre qui a été imposée à notre pays par les terroristes est dure à supporter, puisqu’elle ne cesse d’entrainer des coupes budgétaires dans tous les secteurs de la vie sociale. A titre d’exemple, un service stratégique de l’Etat, spécialisé dans les questions d’emplois a vue son budget initial prévisionnel de 8 milliards revu à seulement 4 milliards. Cela parce que plus de 22 % du budget national est désormais injecté dans les dépenses de guerre, et, malgré cela, nos FAMAs ont besoin d’efforts supplémentaires en termes d’équipements. ATT avait raison de refuser la guerre. A tout prix !

Bruno D S

Source : Mali-Horizon

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

Coup d'gueule

Moussa Sinko Coulibaly : « IBK se moque des Maliens »

« Discours totalement vide et insipide de ibk à l'Ortm. Sans hauteur ni volume. Aucune émotion... Ibk se moque des maliens. Ce pays est foutu à jamais  avec un président pareil à sa tête. Je pensais qu'il allait présenter des excuses aux maliens et démissionner. Je suis profondément déçu mais pas surpris ».

Blog

Youssouf Sissoko à propos de la lutte contre la corruption : « Le Mali est à la croisée des chemins »

« Le Ministre de la justice garde des sceaux, Malick Coulibaly, le Procureur Général chargé des pôles économiques et financiers, Mamadou Kassogué, le Président de la PCC le Professeur Clément Dembélé et celui des APM, Me Mohamed Ali Bathily, constituent le quatuor qui empêche les bandits à col blancs, les délinquants financiers de tourner en rond.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

C'est quoi une procédure de destitution?

13 Novembre


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] Cameroun: vers des élections apaisées?

12 Novembre

© Dépêches du Mali 2012 - 2019