Dimanche 31 Mai 2020
Banniere SAma Money

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

A la une

Actes de vandalisme contre la Minusma à Sévaré : Le gouvernement rassure ses partenaires

Le point sur les violents actes de vandalisme qui ont visé samedi dernier, le magasin de la Minusma à Sévaré, dans la Région de Mopti était le sujet dominant de la rencontre entre le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Tiébilé Dramé et le représentant spécial du secrétaire général des Nations unies au Mali, Mahamat Saleh Annadif. La rencontre, qui s’est tenue hier dans la salle de conférences du ministère des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, a enregistré la présence de plusieurs membres du gouvernement et de nombreux responsables de la Minusma.

Aux termes des échanges qui ont duré une trentaine de minutes, le chef de la diplomatie malienne a indiqué que malgré l’indignation que suscitent nos morts, les Maliens ne doivent pas se tromper ou confondre nos amis et nos ennemis. à ce propos, Tiébilé Dramé a rappelé que la Minusma et les autres forces internationales sont venues au Mali à notre demande et appuient le processus de sécurisation du territoire, de restauration de la stabilité. « Chacun le sait, le Mali est en guerre, il est agressé par le terrorisme international dont l’objectif est clair : détruire notre pays et nos institutions », a clarifié le ministre Dramé. Pour lui, les Maliens doivent tout faire pour ne pas avoir les mêmes demandes que les terroristes, qui souhaitent le départ des forces internationales de notre pays pour continuer leurs agressions contre nous.

Le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale a ajouté que les Maliens, quelque soit l’émotion du moment, doivent s’abstenir d’avoir les mêmes demandes, les mêmes revendications que les forces terroristes qui n’ont d’autre dessein que de nuire à notre pays.

De son côté, le chef de la Minusma a soutenu que ce qui s’est passé, samedi dernier à Sévaré, était très grave, parce qu’il sert les ennemis de la paix. « Et je ne cesse de le dire, aujourd’hui au Mali, il n’y a que deux camps : le camp de la paix et le camp des ennemis de la paix. En faisant cette action, on sert les ennemis de la paix », a déploré Mahamat Saleh Annadif. Le diplomate onusien a lancé un appel aux uns et aux autres d’éviter de tomber dans le piège de l’amalgame. En dépit de ces regrettables incidents, Mahamat Saleh Annadif a assuré que la Minusma continuera son travail au service de la paix et de la stabilité au Mali.

Babba B. COULIBALY

Source : l’Essor

Commentez avec facebook

Comments are now closed for this entry

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

Blog

Alassane Diop aux 147 députés élus : « C’est le temps de l’intolérance face à l’irresponsabilité démocratique ».

« Lettre ouverte aux députés

Chers  élus du peuple,

Ceci est un appel au sursaut citoyen !

Lire la suite

Liberté immédiate pour Ignace

RSF se joint à plus de 120 médias et journalistes d’Afrique de l’Ouest pour demander la libération d’Ignace Sossou

Deux mois et demi après son arrestation et sa condamnation à 18 mois de prison ferme

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

Le pays du mouvement perpétuel

28 Mai


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] Coronavirus: RFI vous donne la parole

29 Mai

© Dépêches du Mali 2012 - 2020