Mardi 15 Octobre 2019

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

A la une

Menaka : Un soldat malien tabassé au marché

Un soldat malien, qui avait quitté le camp militaire (situé à 2 km de la ville) pour venir faire des achats au marché, a été sérieusement molesté par des individus armés, se réclamant du Mnla.

Le soldat a été sauvé de justesse d’un lynchage grâce à l’intervention de personnes de bonnes volontés qui l’ont extrait des mains de ses agresseurs. Il a été finalement conduit au camp militaire, où l’armée est cantonnée depuis le mois de mai dernier.

En effet, après les affrontements de Kidal (entre l’armée et les groupes armés) la ville de Ménaka a été entièrement envahie par différents groupes armés.

Les forces maliennes ont été obligées de se replier dans le camp. Dès lors, les soldats maliens ne sont plus libres de leurs mouvements, indiquent des populations contactées sur place. Les forces de la Minusma positionnées à Ménaka sont composées essentiellement de Nigériens. Ils assistent, sans réagir, à l’occupation.

Investissements :

L’Uemoa et ses partenaires se retrouvent à Dubaï

En vue du financement de son programme d’activités et pour booster l’investissement dans ses Etats membres, l’Uemoa (Union économique et monétaire de l’Afrique de l’ouest) organise à Dubaï, un forum de ses investisseurs, dans la première semaine du mois de septembre. Quatre chefs d’Etat des pays membres de l’union, plusieurs dirigeants et chefs d’organismes internationaux prendront part à cette importante rencontre.

SOURCE: L'Aube  du   25 août 2014.   

 

 

Commentez avec facebook

Comments are now closed for this entry

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

Blog

 Dr Aboubacar Sidiki au ministre Malick Coulibaly : « bâtir une nouvelle justice à l’image d’un Etat sérieux. Il y va de votre crédibilité et de votre notoriété. 

« Cher Collègue, 

Je vous écris avec le visage d'un dieu Janus : l’un est admiratif et l’autre ne l’est pas. Il est admiratif puisque vous aviez par le passé pu faire tâche d’huile quand vous occupâtes le ministère de la justice sous la transition et initiâtes le projet de loi de lutte contre l’enrichissement illicite.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

Le procureur du 3e mandat

15 Octobre


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] Guinée: l'opposition se mobilise

15 Octobre

© Dépêches du Mali 2012 - 2019