Samedi 21 Avril 2018

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

C'est Qui Ça ?

Bocari Tréta

Le bureau politique national du RPM a un nouveau président. Il s’appelle Dr Bocary Tréta, secrétaire général du bureau sortant. Il remplace à ce poste un autre membre fondateur du parti, en la personne de Dr Boulkassoum Haïdara.

En effet, Bocary Tréta fut un militant de la première heure de l’ADEMA avant de passer au Rassemblement pour le Mali (RPM) après la scission de 2000. Il fit partie des militants ADEMA qui ont choisi de suivre Ibrahim Boubacar Keita quand celui-ci a claqué la porte du parti de l’Abeille, avant de mettre le RPM sur les fonts baptismaux. Né en 1954 à Diondiori dans la région de Mopti, Bocary Tréta est titulaire d’un doctorat en alimentation et nutrition animale de l’Académie vétérinaire de Moscou obtenu en 1987. Après des études fondamentales (1963-1972) à Ténenkou, et secondaires (1972-1976) à l’Institut polytechnique rural (IPR) de Katibougou, Tréta s’envole pour l’ex-URSS, précisément pour l’Université de l’amitié des peuples Patrice Lumumba de Moscou. Il y décroche le doctorat d’Etat mentionné plus haut et un diplôme d’interprète russe-français. Entre 2011 et 2012, il est nommé ministre de l’Elevage et de la Pêche. Cette expérience gouvernementale fut interrompue par le coup d’Etat de mars 2012. Après son accession au pouvoir en 2013, le président Ibrahim Boubacar Keita lui confiera le portefeuille de l’Agriculture dans le gouvernement. Poste qu’il quittera en 2015, avant d’être appelé pour diriger le conseil d’administration de la Banque malienne de solidarité.

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Présidentielle 2018 : l’Interview de la Semaine

Coup d'gueule

« Choguel Kokala Maïga est complice dans le massacre de 200 enfants du Mali le 26 mars 1991 », Dixit Aguibou Koné, ancien de l’AEEM et candidat à la présidentielle 2018

« Choguel Maïga ? Un complice passif des massacres qui doit sa liberté au choix de la réconciliation nationale décidée après le 26 mars; car trop de gens étaient mouillés dans le massacre des enfants du Mali : plus de 200 morts en 4 jours, des milliers de blessés.

Lire la suite

Blog

« Si nous disons la vérité en faisant preuve d'humilité et de bon sens, le Mali va se redresser »

La classe politique dirigeante depuis 1960 y compris Moussa Traoré lui même est celle formée par l'USRDA. Que l'ADEMA et ses partis fils aient imposé une culture de parti unique de fait, ne doit étonner personne, pas plus que leur corruption.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

V comme faire le vide

20 Avril


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] La Libre Antenne

20 Avril

© Dépêches du Mali 2012 - 2018