Mercredi 29 Mars 2017

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

C'est Qui Ça ?

Donald Trump élu 45e président des Etats-Unis

Arrivé sur le tard en politique, Donald Trump est le vainqueur surprise de l’élection présidentielle américaine. Alors qu’il comptait de nombreux détracteurs au sein même du camp républicain, ce provocateur hors pair s'est fait le porte-voix d’une Amérique déçue par sa classe politique et de nouveau tentée par l’isolationnisme. Retour sur son parcours.

Un Benito Mussolini pigmenté au carotène mélangé à un Bernard Tapie façon Yankee Stadium, l’ensemble surmonté d’un étrange toupet blond biconvexe, voilà en gros l’image que nous renvoie Donald Trump, celui qui succède à Barack Obama à la Maison Blanche. De Mussolini, Trump a hérité la faculté d’haranguer les foules et la foi dans un nationalisme exacerbé. Quant à sa gouaille légendaire et l’incroyable aplomb dont il a fait preuve durant toute la campagne présidentielle, ils ne sont pas sans rappeler, puissance 10, ceux affichés autrefois par Bernard Tapie, l’homme d’affaires et ancien ministre français avec qui Trump a également en commun l’art du rebond dans le business, un génie télévisuel certain et aussi la particularité de s'être servi du sport comme tremplin. Différence de taille toutefois, ni Mussolini, ni Tapie n’ont été accusés de harcèlement sexuel.

« Derrière chaque grande fortune se cache un grand crime », écrivait Balzac. Si la fortune de Donald John Trump n’est a priori entachée d’aucun crime, elle est jalonnée de quelques oublis pour ne pas dire de quelques mensonges, car Trump est loin d’être un self made man, comme il l’a souvent laissé croire. C’est désormais de notoriété publique : le magnat de l’immobilier investi par le Parti républicain pour affronter Hillary Clinton dans la course à la Maison Blanche doit en effet une fière chandelle à son père, Fred Trump, qui lui a d’abord laissé le contrôle de sa compagnie l’année de ses 25 ans, puis lui a sauvé plusieurs fois la mise lorsqu’il était en difficulté financière…

Blog

GAO PLEURE PLEURE ET PLEURE

Dans ce récital poétique au relent mélancolique, Niaré Fatoumata Keïta égrène sa détresse. La poétesse, co-auteure de la « plusique », pleure Gao qui poursuit son décompte macabre au lendemain de l’attentat perpétré contre le Mécanisme opérationnel de coordination (MOC).

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

Les assises au Gondwana

28 Mars


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

 [Vos réactions] Où en est le processus de paix au Mali ?

28 Mars

© Dépêches du Mali 2012 - 2017