Le vent de la discorde souffle au Haut Conseil Islamique du Mali: Après la démission du Cheick Yacou Doucouré, le président Chérif Madani Haidara n’exclut pas son départ

Publié le 06 août
Source : Nouvel Horizon

Longtemps affirmant qu’il n’a pas cherché à devenir président du Haut Conseil Islamique du Mali, Seid Chérif Ousmane Madani Haïdara vient d’affirmer qu’il se promène littéralement avec sa lettre de démission en poche.

Haïdara qui tenait ces propos lors d’une rencontre avec des leaders religieux qu’il recevait chez lui semble être affecté par la détérioration du climat de paix entre les religieux. Ces dernières semaines ont été, en effet, marquées par la démission d’un cadre du Haut Conseil Islamique, l’imam Cheick Yacoub Doucouré. Ce dernier avait justifié son départ par le silence du Président du Haut Conseil Islamique du Mali (HCIM) suite à l’agression d’un imam.

La faitière des musulmans du Mali connaît une « traversée de désert » depuis quelques semaines. Des leaders religieux se critiquent sur les réseaux en envenimant du coup la bonne relation devant exister entre eux. Toute chose qui avait été confirmée par l’ex membre du Bureau des Oulémas du Haut Conseil Islamique qui a rendu sa démission en fin de semaine dernière.

« Au vu de l’atmosphère tendue dans le milieu musulman notamment entre certains prêcheurs, certains guides et certaines tendances islamiques ; cet état de fait ayant provoqué des multiples tiraillements et de contradictions qui ont vu l’implication des médias et des réseaux ces derniers jours… j’ai décidé de me retirer de ma fonction au sein du bureau des ulémas du Haut Conseil islamique du Mali jusqu’à la fin du mandat en cours et jusqu’à la fin des hostilités de ce genre », a expliqué Cheick Yacoub Doucouré.

MAHAMANE TOURE

Source: Nouvel Horizon

Commentez avec facebook