Mercredi 20 Octobre 2021
Banniere SAma Money

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Mali : Les plus hauts dignitaires religieux chrétiens et musulmans appellent à un « sursaut national »

A l’initiative de l’imam Mahmoud Dicko, les plus hauts dignitaires religieux chrétiens et musulmans du Mali se sont rencontrés, le weekend dernier, au domicile du président du Haut Conseil Islamique du Mali, Cherif Ousmane Madani Haïdara, pour dialoguer et soutenir la paix et la réconciliation entre les Maliens. Le cardinal Jean Zerbo, le révérend Nouh Ag Infa Yattara ont pris part à la rencontre. Ensemble, hier, le lundi 30 août 2021, au siège du Haut Conseil Islamique du Mali, ces leaders religieux ont, dans un communiqué conjoint, lancé « un appel aux Maliens à un sursaut national, un changement de comportement et une mobilisation pour la paix et la stabilité au Mali. »

Dans le communiqué signé par Cherif Ousmane Madani Haïdara, Président du Haut Conseil Islamique du Mali,  le Cardinal Jean Zerbo, Archevêque métropolitain de Bamako et le Révérend Nouh Ag lnfa Yattara, Délégué général de l’Association des Groupements d’Églises et Missions Protestantes Évangéliques du Mali (AGEMPEM), les leaders religieux ont salué les efforts des autorités de la Transition et exhorté le Président de la transition, le Gouvernement, l’ensemble des Institutions de la République, les Organisations de la Société Civile et les Partis politiques, les Groupes armés signataires, les groupes armés en belligérance, chacun en ce qui le concerne, à prendre toutes les mesures en vue d’une Transition apaisée, inclusive et consensuelle. Ils ont lancé « un appel aux Maliennes et aux Maliens à un sursaut national, un changement de comportement et une mobilisation pour la paix et la stabilité » au Mali. Ils ont aussi pris «  l’engagement à poursuivre leur mission spirituelle et patriotique, la main dans la main, pour la refondation de l’État et la réussite de la Transition ». Enfin, les leaders religieux ont appelé à la prière pour la patrie.

Par cette initiative inédite, les religieux du Mali cherchent à trouver une solution à la crise malienne. Selon le président du Haut Islamique du Mali, Cherif Ousmane Madani Haïdara, ajourd’hui, les leaders religieux doivent se mettre ensemble pour trouver une solution à la crise que traverse le Mali. « Nous ne devons pas rester passifs. Personne ne fera le Mali à la place des Maliens. Nous devons dialoguer afin de trouver une solution. Beaucoup de parties du pays échappent déjà au contrôle du pouvoir… », a-t-il declaré. Même son de cloche auprès de l’imam Mahmoud Dicko, l’initiateur de la rencontre. Selon lui, c’est devenu une obligation pour les leaders religieux et tous les Maliens de se donner les mains. Pour le Révérend Nouh Ag Infa Yattara, les religieux du Mali font encore un appel pour la paix afin que les Maliens se tiennent la main en tant que frère, en tant que des gens qui sont dans le même bateau. « Il est temps que tous les Maliens sachent que nous devons préserver notre bateau et que tous fassent un bon voyage parce que chacun de nous n’a qu’un très court moment à vivre dans  ce monde-là. Il ne faut gâter le lieu de notre voyage, notre bateau pour nos enfants, nos descendants, ce bateau unique qui est le Mali et qui n’est pas extensible pour que les prochaines générations puissent aussi l’emprunter dans la paix et la tranquillité », a-t-il dit.

Quant au Cardinal Jean Zerbo, il s’est réjoui de cette rencontre entre les religions monothéistes du Mali.  Selon lui, « ce jour est un des grands jours pour le Mali, car l’ordre du jour porte sur quelque jour d’important.»

Madiassa Kaba Diakité

Source : Le Républicain 31 Août 2021

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

Blog

La plaie du Mali, ayons le courage de le dire, c’est aussi sa jeunesse. Elle est aujourd’hui sans identité avec zéro conviction, zéro vision. Elle est toujours au service des autres, jamais à son propre service.

Elle joue toujours les seconds rôles et c’est-elle qui fait le sale boulot (dénigrement, diffamation, injures). Que sais-je encore ?

Lire la suite

Ecoutez

« DIS ! » Le Débat Interactif du Soir

Thème : Les nouvelles autorités de la transition peuvent-elles venir à bout de l’insécurité grandissante ?

13 Juillet


JÒ KÓNO

 

Réécoutez votre émission de débat politique en bambara.

Dans JÒ KÓNO, Moussa Timbiné reçoit M. Nouhoum Togo, Président de l’Union pour la Sauvegarde de la République.

13 Juillet

© Dépêches du Mali 2012 - 2021