Mardi 16 Juillet 2024

La laïcité : Un frein au projet d’un Etat Islamique au Mali ?

Une volonté  de création d’un Etat Islamique pour l’application de la charia serait à  l’horizon. Les débats sur le sujet de la laïcité, ont permis de déchirer le voile sur le projet de la création d’un état islamique au Mali.

Les responsables religieux musulmans hostiles à la laïcité, ne font plus de mystère, sur leur volonté de faire du Mali est pays islamique. Ils le disent très clairement sur les plateaux des chaines des radios et télévisions, et même au cours des prêches.

Sur les chaînes de télévisions où certains ont été invités à débattre sur ce thème, ils ont été on ne peut plus clairs, en soutenant que la laïcité, dans sa conception actuelle, éloignerait l’homme de DIEU. Et que la gestion de l’Etat se ferait, sans les principes ni les lois de Dieu. Ils vont plus loin en disant que tout ce qui est contraire à la religion musulmane doit être supprimé systématiquement au Mali.

Toute chose qui rappelle bien, les horreurs qui avaient eu lieu au nord de 2012 à 2013, où la charia avait été appliquée strictement par les envahisseurs. Cela,  par la destruction des mausolées. Alors que  tout le patrimoine culturel du Mali avait été saccagé  et détruit  par les adeptes de la charia. Dans plusieurs localités du pays, où les « djihadistes » sévissaient, on  y appliquait la charia aux populations. Alors que c’est l’Etat malien qui aurait dû avoir le monopole du Droit et de la Force. Même failli !

Certains observateurs continuent de s’étonner  que ces mêmes responsables religieux n’aient jamais eu  à condamner la destruction des villes et villages du Mali, par les présumés djihadistes qui seraient en réalité des terroristes. Les populations des cercles de la région de Mopti souffrent encore au quotidien, mais ces animateurs du débat sur la laïcité, n’ont pas encore eu une posture de la condamnation des crimes perpétrés au nord et au centre du Mali.  Mais  la vie des Êtres Humains n’est-elle pas  plus importante que tout ? Pourquoi ces animateurs sur la laïcité ont-ils décidé d’engager un bras de fer avec les Autorités de la Transition, sur la question de la laïcité, et garde  le silence total, sur les massacres de leurs concitoyens dans les régions du nord et du centre ?

Par ailleurs, si l’esprit qui domine aujourd’hui au Mali, est celui de la souveraineté. Il doit aussi intégrer les réelles valeurs africaines du Mali. L’actualité oblige ! Le pays est maintenant dans l’élan du panafricanisme, salué de partout au monde. Et le fait de vouloir l’ériger en un Etat islamique, ne serait-il pas le contraire de la souveraineté retrouvée ? Le spirituel africain, ne fait-il pas partie des valeurs de la souveraineté ?

Normalement, cette question de la laïcité devrait être vue, sous l’angle du pouvoir de l’Etat à  réguler tous les citoyens, dans une logique du vivre en ensemble dans  la vraie cohésion sociale. Ce qui aurait l’avantage  de permettre à tous les citoyens de vivre ensemble, quels soient, leur  statut social, leur  catégorie, leurs croyances.

Quoiqu’il en soit, il faut savoir faire confiance aux plus Hautes Autorités de la Transition, dans leurs capacités de sensibiliser et convaincre les responsables religieux hostiles à laïcité.  A cet effet, les Autorités doivent davantage doubler d’efforts, pour que le OUI l’emporte, le jour du référendum. Sinon, la charia sera certainement prônée partout, sur le territoire national. Et  Bamako ne fera l’exception !

Monoko Toaly

Source: Le Pélican

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

Blog

Mon analyse personnelle sur le projet de constitution :

A prime abord, on remarquera que la constitution n’est pas nouvelle car elle ne met pas sur pied une nouvelle république mais elle  se contente de modifier la constitution actuelle en y ajoutant d’autres institutions.

Lire la suite

© Dépêches du Mali 2012 - 2024