Dimanche 25 Février 2024

3ème édition de la Journée du géologue du Mali : Cadre d’échange et de réflexion pour les professionnels

La géologie joue un rôle important dans beaucoup de secteurs de l’économie. La croissance économique et le développement durable associés au bien-être social vont exiger une disponibilité fiable des ressources minérales et énergétiques à la mise à disposition permanente d’eau potable et la production de ressources alimentaires durables et sécurisées.

D’où le choix du thème : «Place de la géologie dans le développement économique du Mali» de la 3ème édition de la Journée du géologue du Mali, tenu samedi dernier au Mémorial Modibo Keita. La rencontre a été présidée par le représentant du ministre des Mines, de l’énergie et de l’Eau, Lassana Guindo. Madani Diallo de l’Association des géo scientistes privés du Mali (Geoprim) en était le parrain.

Cette journée a été l’occasion, pour les géologues du Mali, d’échanger en vue de trouver une solution aux problèmes auxquels leur secteur est confronté. Elle a aussi servi de cadre à la création de la Fédération des géologues et l’Ordre des géologues du Mali.

Dans son intervention, le président du Collectif des jeunes géologues du Mali, Lamine Togola, soutiendra que la géologie est un métier, une filière qui occupe une place prépondérante dans le levier économique. «Les mines occupent une place importante dans l’économie de notre pays. Les travaux qui précèdent à la mise à jour d’une mine sont des travaux géologiques de recherches et d’exploitations. Les acteurs d’un tel rang doivent trouver un cadre d’expression de rassemblement et d’échange pour discuter des différentes problématiques et inciter les jeunes à s’intéresser à cette filière», a-t-il exhorté.

Pour le parrain de la journée, la géologie peut contribuer à arriver à une croissance, à une souveraineté économique en passant par l’exploitation de ressources naturelles. Le géologue a tenu aussi à inciter les jeunes à travailler car rien n’arrive tout seul. «Il y a 40 ans, les géologues ont décidé de créer l’industrie minière. C’est suite à cela que l’industrie de l’or a pu voir le jour grâce aux anciens», a déclaré Madani Diallo.

La place de la géologie, a insisté le représentant du ministre des Mines, de l’énergie et de l’Eau, n’est pas à négliger dans le développement d’un pays. «La géologie n’avait aucune importance dans le temps jusqu’aux années 1980. C’est avec la création et la rentrée de richesses des gisements d’exploitation des mines de Siama, Sadiola, Morila que les gens ont commencé à accorder de l’importance à cette science», a expliqué Lassana Guindo. Il a réitéré la disponibilité de son département pour que cette profession puisse rayonner davantage et assurer l’essor du Mali.

Ancien géologue à la retraite, Madani Simpara a appelé l’ensemble des associations à œuvrer à la promotion des sciences de la terre et à l’amélioration des conditions de travail des acteurs évoluant dans le domaine. Il a fait savoir que le Mali géologique est un condensé de 60.000 km. En effet,  en plus de l’or, il existe des minéraux tels que le fer, le pétrole, la bauxite, etc.

Anta CISSÉ

Source : l’Essor

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

Blog

Mon analyse personnelle sur le projet de constitution :

A prime abord, on remarquera que la constitution n’est pas nouvelle car elle ne met pas sur pied une nouvelle république mais elle  se contente de modifier la constitution actuelle en y ajoutant d’autres institutions.

Lire la suite

© Dépêches du Mali 2012 - 2024