Mercredi 22 Mai 2024

Affaire des crédits douteux dans une banque : Les assurances de l’APBEF

Depuis quelques jours, des informations faisant état de 200 milliards de Fcfa de crédits douteux dans une banque malienne, circulent sur les réseaux sociaux.

Au regard des «enjeux énormes» liés à la diffusion de cette information financière, l’Association professionnelle des banques et établissements financiers du Mali (APBEF) rassure sa clientèle quant au respect par ses membres des normes communautaires.

«L’Association professionnelle des banques et établissements financiers du Mali (APBEF) fidèle à sa tradition de totale transparence vis-à-vis de la population en général et de la clientèle en particulier rassure quant à l’engagement de ses membres à toujours œuvrer pour le respect des règles prudentielles de la Banque centrale des États de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO)», assure l’organisation dans un communiqué publié hier dont l’authenticité a été confirmée auprès d’elle. Elle ajoute que ses membres continueront à respecter leurs engagements vis-à-vis de la clientèle et des partenaires.

Par ailleurs, le communiqué ne confirme ni n’infirme la fiabilité des informations distillées sur les réseaux. Cette prudence s’expliquerait, selon nos sources, par le fait que l’APBEF ne dispose à ce stade d’aucune information officielle faisant état de cette «créance douteuse».

Il faut rappeler que la Commission bancaire de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (Uemoa) a été créée par convention signée par les ministres des Finances des États membres de l’Uemoa le 24 avril 1990 à Ouagadougou, dans le but de «contribuer à assurer une surveillance uniforme et plus efficace de l’activité bancaire et une intégration de l’espace bancaire dans l’Uémoa». Elle exerce les pouvoirs qui lui sont attribués dans l’annexe à la Convention sur le territoire de chacun des États membres.

Ces pouvoirs se rapportent notamment : à l’agrément et au retrait d’agrément des établissements de crédit, au contrôle des établissements de crédit et des systèmes financiers décentralisés. Ils se rapportent également aux mesures administratives et sanctions disciplinaires à l’encontre des établissements assujettis ou des dirigeants responsables. 

Source : l’Essor

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

Blog

Mon analyse personnelle sur le projet de constitution :

A prime abord, on remarquera que la constitution n’est pas nouvelle car elle ne met pas sur pied une nouvelle république mais elle  se contente de modifier la constitution actuelle en y ajoutant d’autres institutions.

Lire la suite

© Dépêches du Mali 2012 - 2024