Jeudi 02 Février 2023

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Incendie à Hamdallaye : Le marché de bois entièrement consumé

Un incendie ravageur a consumé tout sur son passage au marché de bois d’Hamdallaye derrière le Centre islamique (en face de la Maison du Hadj), samedi dernier.

Heureusement il n’y a pas eu de perte en vie humaine, mais les dégâts matériels constatés sont importants avec des plafonds et planches de bois brûlés, des véhicules (environ une quinzaine) calcinés, des débris de tôles de hangars cramés et de kiosques partis en fumée et l’air embaumé de roussi par endroits.

Il a fallu un peu plus de quatre heures d’horloge aux soldats du feu pour circonscrire l’incendie qui a presque décimé tout. Ceux-ci avaient mobilisé de nombreux camions citernes pour éteindre le brasier. Selon les informations recueillies, c’est après l’aube que le feu aurait été aperçu au niveau d’un magasin de bois, avant d’enflammer les kiosques contigus. «Nous sommes tous venus trouver les lieux en feu. On a alerté les sapeurs-pompiers qui, au regard de l’ampleur de l’incendie, sont venus nombreux. Hélas, il était trop tard et on a enregistré beaucoup de dégâts matériels», témoigne un sinistré, qui fouillait dans les décombres. Il ne donnera pas plus de précisions sur l’origine de l’incendie.

D’autres témoignages concordants étayeront ses propos. En fin de journée, les soldats du feu étaient encore sur le lieu du sinistre pour déblayer et surveiller. Mais chacun allait de son petit commentaire. Certains incriminaient les branchements illicites, d’autres pensaient à un feu d’origine criminelle, car pour eux, c’est le troisième incendie du genre, qui survient au même endroit. Les plus croyants le mettent simplement au compte de la Providence. Au niveau des explications des agents des services de la protection civile, il ressort que c’est au environ de 6 h30 que leur direction a été alertée sur l’incendie.

À leur arrivée sur les lieux, ils ont été contraints de recourir à des renforts compte tenu de l’étendue du feu et de la vivacité de propagation des flammes afin de le circonscrire. «Après l’arrivée des renforts, le commandant des opérations de secours a procédé à la répartition du site en trois secteurs pour empêcher le feu de se propager, notamment dans les stations-services situées aux alentours dudit marché, dans un Centre de santé communautaire à proximité et dans le Centre islamique», indique la cellule de communication de la direction générale de la protection civile qui précise que les investigations sont en cours pour en savoir plus sur l’origine du feu.

En attendant, les dégâts matériels sont énormes. Direction générale de la Protection civile, sinistrés et témoins de ce feu ravageur s’accordent à l’admettre.

Par Tamba CAMARA

Source : L'Essor 21 Nov 2022

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

Blog

Lettre ouverte à messieurs les chefs d’État de la Cedeao

Messieurs les chefs d’État,

Avec toutes mes excuses et la déférence due à votre rang, j’ai à cœur de vous parler de la situation de crise multidimensionnelle qui sévit dans mon pays depuis janvier 2012, -près de 10 ans déjà- et de la lecture peu heureuse que vous, au sein de la Conférence des chefs d’État de la CEDEAO, en faites, avec une certaine altération des idéaux de notre organisation régionale d’intégration.

Lire la suite

Ecoutez

« DIS ! » Le Débat Interactif du Soir

Thème : Les nouvelles autorités de la transition peuvent-elles venir à bout de l’insécurité grandissante ?

13 Juillet


JÒ KÓNO

 

Réécoutez votre émission de débat politique en bambara.

Dans JÒ KÓNO, Moussa Timbiné reçoit M. Nouhoum Togo, Président de l’Union pour la Sauvegarde de la République.

13 Juillet

© Dépêches du Mali 2012 - 2023