Dimanche 25 Février 2024

Mali : Suspension de la grève transporteurs routiers

Le syndicat des transports routiers du Mali avait entamé le 20 décembre dernier un mouvement de grève perturbant plusieurs axes routiers.

Le secrétaire général du Syndicat national des transporteurs routiers, urbains interurbains et internationaux du Mali (Syntrui-Mali), Siaka Diakité que nous avons joint a confirmé, lundi 26 décembre, la levée du mot d’ordre de grève, avant d’évoquer un accord avec le gouvernement.

En effet, cette suspension de la grève des transporteurs intervient au lendemain de l’annonce par la direction générale de la police nationale de la modification des horaires de circulation des gros porteurs dans les villes. Auparavant autorisés à circuler en ville entre 00 heures et 5 heures, les gros porteurs peuvent circuler désormais en ville à partir de 23 heures jusqu'à à 5 heures. 

L’ajustement des heures de circulation dans les grandes villes faisaient partie des revendications des transporteurs. Certains routiers évoquaient aussi des tracasseries dont ils se disent victimes au niveau des postes de contrôle.

« Nous demandons que l’heure de circulation dans les villes soit ramenée à 22h au lieu de 00h. Aussi nous avons d’autres difficultés liées aux tracasseries au niveau des postes de contrôles », expliquait samedi dernier, Oumar Dembélé, un chauffeur de camion de transport de marchandise, dont le véhicule était stationné depuis cinq jours à Yirimadjo.

Depuis le déclenchement de la grève des dizaines de camions à destination de Ségou, Mopti ou Gao pour certains, ont été bloqués à Yirimadio, le long de la route menant au poste de Niamana. Selon les syndicats routiers, suite à l’accord avec le gouvernement les camions bloqués ces derniers jours à l’entrée de certaines grandes villes à travers le pays, vont en reprendre le trafic.

Source : l’Essor

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

Blog

Mon analyse personnelle sur le projet de constitution :

A prime abord, on remarquera que la constitution n’est pas nouvelle car elle ne met pas sur pied une nouvelle république mais elle  se contente de modifier la constitution actuelle en y ajoutant d’autres institutions.

Lire la suite

© Dépêches du Mali 2012 - 2024