Lundi 26 Février 2024

Lutte contre l’insécurité alimentaire et nutritionnelle au Mali : L’Espagne met près de 2 milliards de FCFA dans la cagnotte

Ce montant permettra d’apporter de l’aide à 98.000 personnes dont des déplacées et des démunies en situation de vulnérabilité extrême.

La cérémonie de remise des deux chèques géants s’est déroulée hier, dans les locaux du Commissariat à la sécurité alimentaire. Elle était présidée par le ministre commissaire à la sécurité alimentaire, Redouwane aG Mohamed Ali, en présence du directeur Europe de la Coopération internationale du Mali, Sékou dit Gaoussou Cissé, de l’ambassadeur du royaume d’Espagne au Mali et au Burkina Faso, José Hornero Gomèz et du directeur pays du Programme alimentaire mondial (PAM), Éric Perdisson, des représentants des partenaires financiers du Mali et des acteurs de la sécurité alimentaire et nutritionnelle dans notre pays.

De 2 millions d’individus en situation d’insécurité alimentaire enregistrés l’année dernière, nous sommes passés à 1,2 million en 2023, grâce aux efforts consentis par l’État à travers le Commissariat à la sécurité. Parmi ceux-ci, 800.000 sont dans une situation d’urgence. C’est pourquoi, ce geste du partenaire espagnol vient à point nommé, car il permettra d’atteindre ces gens qui sont généralement dans les zones difficiles d’accès, se réjouit Éric Petersson. En effet, sur le montant pour ce programme dont le PAM est chargé de mettre en œuvre, 300 millions de Fcfa seront alloués à la logistique pour faciliter le transport des denrées alimentaires vers les zones d’intervention.

Par la voix de son diplomate, le royaume d’Espagne motive son action par l’exercice d’une vraie solidarité de la part de la communauté internationale, basée sur des approches holistique et collective. Ainsi, dans le cadre de son assistance alimentaire et nutritionnelle pour renforcer la résilience des communautés vulnérables face aux chocs, son pays a dégagé 14 millions d’euros dont 7 millions pour le Sahel. À cet égard, le Mali peut toujours compter sur l’appui de l’Espagne, rassure-il, rappelant au passage que le présent appui représente presque le quintuple de celui de l’année dernière.

S’il y avait un homme comblé ce jour, c’était le ministre commissaire, qui a apprécié cette coopération hispano-malienne à juste valeur. Celle qui est à l’écoute des besoins réels des populations et travaillant main dans la main avec les autorités et la société civile, dans le respect de la souveraineté de chaque pays. Redouwane Ag Mohamed Ali a adressé les vifs remerciements des autorités maliennes au royaume, tout en souhaitant l’intensification des activités génératrices de revenus dans les prochaines interventions, afin de lutter durablement contre l’insécurité alimentaire et nutritionnelle dont les plus touchées sont les femmes enceintes et les enfants.

Cheick Amadou DIA

Source : l’Essor

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

Blog

Mon analyse personnelle sur le projet de constitution :

A prime abord, on remarquera que la constitution n’est pas nouvelle car elle ne met pas sur pied une nouvelle république mais elle  se contente de modifier la constitution actuelle en y ajoutant d’autres institutions.

Lire la suite

© Dépêches du Mali 2012 - 2024