Samedi 22 Juin 2024

Organisation du Forum sur le développement du Liptako-Gourma : Bamako abrite la 2è réunion préparatoire

La 2è réunion préparatoire du comité scientifique sur l’organisation du Forum international annuel sur le développement du Liptako-Gourma se tient depuis hier dans un hôtel de la capitale.

 

L’ouverture des travaux a été présidée par le représentant de la secrétaire exécutive de l’Autorité du Liptako-Gourma (ALG), Diadié Cissé, en présence du coordinateur du Projet communautaire de relèvement et de stabilisation du Sahel (PCRSS) de notre pays, Oumarou Camara.

Cette rencontre, qui durera cinq jours, vise à faire le point de l’organisation du Forum international sur le développement du Liptako-Gourma, prévue, en principe, en fin de l’année en cours, à Niamey (Niger). Elle intervient suite au 1er atelier préparatoire de cet important rendez-vous tenu à Ouagadougou en juin dernier.

Pour rappel, les gouvernements des trois pays du Liptako-Gourma (Mali, Niger et Burkina Faso), avec l’accompagnement technique et financier de la Banque mondiale, se sont fixés pour objectif de contribuer, à travers le PCRSS, au renforcement de la résilience des communautés de cette zone. En effet, en plus des contraintes liées au changement climatique, ces communautés sont confrontées depuis quelques années à une escalade de violence et de conflit qui menace de déstabiliser toute la région et de saper les acquis en matière de développement.

L’originalité de ce projet est qu’en plus des actions pour faire face aux besoins d’urgence et de développement, il promeut une collaboration régionale entre les universités et instituts de recherche. Cela, en vue d’un partage de données et des connaissances sur les principaux défis de développement de la zone du Liptako-Gourma, à travers une plateforme régionale de collaboration, des ateliers et foras. «C’est dans cette logique que les trois États et l’ALG ambitionnent, d’ici la fin de l’année 2023, l’organisation du 1er Forum international annuel sur le développement du Liptako-Gourma», a expliqué le coordinateur du PCRSS-Mali.

Depuis la rencontre de Ouagadougou, les équipes PCRSS des trois pays et l’ALG sont à pied d’œuvre pour la réussite de l’organisation de ce rendez-vous. Oumarou Camara a invité les participants à des échanges qualificatifs et à apporter des contributions significatives afin de remplir pleinement leur mandat. Il s’agit d’examiner et de valider les thématiques des communications du forum, de désigner les communicateurs et panélistes, d’échanger sur les contributions des pays ainsi que sur le programme de recherche et de bourses…

Pour sa part, le représentant de l’Autorité du Liptako-Gourma a rappelé que le PCRSS est un programme régional avec un engagement à long terme pour soutenir le relèvement et le renforcement de la résilience des communautés dans la région. D’après Diadié Cissé, l’une des innovations de ce programme est la mise en place d’une plateforme régionale de gestion des connaissances.

Selon lui, c’est à partir de ces connaissances produites que seront organisées des discussions régionales avec toutes les parties prenantes œuvrant dans le développement du Liptako-Gourma. Cela, afin de formuler, à travers des politiques régionales, les solutions adaptées aux problèmes de la sous-région.

Bembablin DOUMBIA

Source : l’Essor

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

Blog

Mon analyse personnelle sur le projet de constitution :

A prime abord, on remarquera que la constitution n’est pas nouvelle car elle ne met pas sur pied une nouvelle république mais elle  se contente de modifier la constitution actuelle en y ajoutant d’autres institutions.

Lire la suite

© Dépêches du Mali 2012 - 2024