Jeudi 23 Mai 2019

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Mali: l'armée rétablit la situation à Banamba après une poussée jihadiste

Arrestations de présumés jihadistes, réouvertures d'écoles... L'armée malienne a déployé un important dispositif à moins de 200 km à l'ouest de Bamako où la pression de terroristes présumés avait contraint à la fermeture de quelques dizaines d'écoles qui dispensaient les cours en français.

C'est le chef d’état-major des armées maliennes lui-même qui a coordonné les préparatifs de l’intervention militaire. Le général M’Bemba Moussa Keita a dépêché des troupes dans les environs de Banamba. L’opération a été qualifiée « de grande envergure » : les témoins civils sur place parle de « plusieurs dizaines de militaires », ainsi que du matériel.

Ecoles sécurisées

Dans deux localités, très rapidement, les écoles fermées par de présumés jiahdistes, ont été sécurisées par les forces armées maliennes. Selon des témoins, dans une autre localité, l’armée a piégé l'ennemi en arrivant de l’est, alors qu’elle était attendue à l’ouest. L’ennemi rapidement pris ses jambes à son cou. A pied ou à moto, ce fut une véritable débandade.

Maintenir le calme

Au moins quinze personnes soupçonnées d’avoir participé aux opérations qui ont conduit à la fermeture des écoles ont été arrêtées et conduites à Bamako. Ce mercredi, des élèves ont repris calmement le chemin de l’école, pour retrouver leurs enseignants.

Afin de maintenir le calme retrouvé, le ministère malien de la Défense a décidé d’installer un dispositif de sécurité dans plusieurs localités de l’ouest, notamment à Toubakoro Dandougou et Balala.

Source : RFI

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

Coup d'gueule

Issa Fakaba Sissoko, à propos de la fin de la grève des enseignants : « Nous ne tolérons plus l'absentéisme et le mercantilisme »

« Enseignants à vos craies !
Le syndicalisme c'est revendiqué ses droits, mais assumé ses devoirs. Nous ne tolerons plus l'éternel absentéisme de certains enseignants à leurs postes, encore moins le mercantilisme dans les écoles privées au détriment de l'école publique pour laquelle vous êtes payés. Justifiez vos salaires, et hommage à ceux qui le font déjà. 
Nous sommes désormais regardants sur l'utilisation de nos impôts ! »

Blog

 Dr Aboubacar Sidiki au ministre Malick Coulibaly : « bâtir une nouvelle justice à l’image d’un Etat sérieux. Il y va de votre crédibilité et de votre notoriété. 

« Cher Collègue, 

Je vous écris avec le visage d'un dieu Janus : l’un est admiratif et l’autre ne l’est pas. Il est admiratif puisque vous aviez par le passé pu faire tâche d’huile quand vous occupâtes le ministère de la justice sous la transition et initiâtes le projet de loi de lutte contre l’enrichissement illicite.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

À droite de Schengen

22 Mai


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] RDC: la marge de manœuvre du Premier ministre

22 Mai

© Dépêches du Mali 2012 - 2019