Mauritanie, Niger, Algérie, ces pays qui menacent la sécurité intérieure du Mali

Publié le 29 septembre
Source : SOLONI

La situation sécuritaire à Andwerboukane et Talatay s’est fortement dégradée ces derniers temps.  Les tensions sont montées d’un cran entre les paisibles citoyens et les groupes terroristes sévissant dans cette partie du Mali.

La carte d’identité nationale malienne est même interdite dans la circulation. Les populations fuient la zone par centaine pour sauver leur peau.                                                                                                                                                           Depuis la visite officielle du président français Emmanuel Macron, il en est ainsi. Simple hasard ? Difficile de le croire. Comment comprendre que juste après cette visite, les ennemis du Mali ont poussé les ailes, multiplié des déclarations provocatrices jusqu’à aller hisser leur drapeau ?

Une chose est sûre, le Niger, la Mauritanie et l’Algérie ne jouent pas franc jeu dans la crise malienne.

Leur soutien indéfectible à la France n’est que le secret de polichinelle.  Cette position confuse avec le Mali est certainement la cause de ce revirement des groupes terroristes qui avaient fait profil bas depuis la montée en puissance enclenchée par l’armée malienne.  Le jeu diabolique est compris car la France compte, comme d’habitude, utiliser des certains pays pour agresser indirectement le Mali.

Les autorités doivent impérativement renforcer la sécurité et la surveillance sur ces trois frontières.

Amadingué SAGARA

Source : SOLONI 29 Sep 2022

Commentez avec facebook