Dimanche 29 Janvier 2023

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Burkina Faso : Le capitaine Ibrahim Traoré investi président de la Transition

L’officier de 34 ans a prêté serment devant les membres du Conseil constitutionnel, vendredi 21 octobre 2022, au cours d’une cérémonie d’investiture placée sous le signe de la sobriété, a annoncé la présidence du Faso sur les réseaux sociaux.

« Je jure devant le peuple burkinabè et sur mon honneur de préserver, de respecter, de faire respecter et de défendre la Constitution, la charte de la transition et les lois du Burkina Faso », a déclaré Ibrahim Traoré la main droite levée. « Le Conseil prend acte de votre serment (…) et vous renvoie à l’exercice de vos fonctions », a indiqué le président par intérim du Conseil constitutionnel, Bouraima Cissé, avant d’adresser les félicitations des Sages au capitaine Traoré, rapporte la même source.

Le président de la Transition s’est adressé à ses compatriotes sans un discours écrit. Selon le capitaine Ibrahim Traoré, les Forces armées burkinabè ne sont pas face à une guerre non conventionnelle, mais face à une armée bien organisée. « Nos objectifs, c’est la reconquête du territoire national occupé, donner un souffle de vie nouveau à tous ses compatriotes affligés et promouvoir un développement endogène », a rappelé le président du Conseil par intérim.

Le nouvel homme fort du Faso a rassuré qu’il tiendra tous les engagements pris devant tous les amis et partenaires du Burkina Faso. Selon lui, aucun sacrifice en sera de trop pour sortir le Burkina Faso de la situation qu’il traverse. « Notre boussole sera toujours le peuple. Pour ma nation, je me battrai jusqu’au dernier souffle », a-t-il promu.

Source : l’Essor

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

Blog

Lettre ouverte à messieurs les chefs d’État de la Cedeao

Messieurs les chefs d’État,

Avec toutes mes excuses et la déférence due à votre rang, j’ai à cœur de vous parler de la situation de crise multidimensionnelle qui sévit dans mon pays depuis janvier 2012, -près de 10 ans déjà- et de la lecture peu heureuse que vous, au sein de la Conférence des chefs d’État de la CEDEAO, en faites, avec une certaine altération des idéaux de notre organisation régionale d’intégration.

Lire la suite

Ecoutez

« DIS ! » Le Débat Interactif du Soir

Thème : Les nouvelles autorités de la transition peuvent-elles venir à bout de l’insécurité grandissante ?

13 Juillet


JÒ KÓNO

 

Réécoutez votre émission de débat politique en bambara.

Dans JÒ KÓNO, Moussa Timbiné reçoit M. Nouhoum Togo, Président de l’Union pour la Sauvegarde de la République.

13 Juillet

© Dépêches du Mali 2012 - 2023