Dimanche 29 Janvier 2023

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

CEDEAO : le président Umaro Sissoco Embalo reçu par Vladimir Poutine

A Moscou, le président en exercice de la CEDEAO a proposé sa médiation pour la résolution du conflit russo-ukrainien. Dans un contexte de montée de l’influence russe en Afrique de l’Ouest, Umaro Embalo a également appelé à discuter des questions de sécurité dans la région.

Le président bissau-guinéen Umaro Sissoco Embalo, également président en exercice de la CEDEAO, s’est rendu mardi 25 octobre en Russie pour échanger avec son homologue, le président Vladimir Poutine. À Moscou, les deux hommes ont évoqué des sujets relatifs à la coopération bilatérale entre leurs deux pays, ainsi qu’à la coopération russo-africaine plus généralement.

Durant leurs échanges, le président Vladimir Poutine a souligné les relations «  très bonnes et très chaleureuses » existant entre les deux pays, mais aussi la « très bonne croissance commerciale » avec les pays de la CEDEAO. « Nous espérons qu’une contribution importante sera également apportée au développement des relations avec la Guinée-Bissau, avec les États membres de la CEDEAO et avec l’ensemble du continent africain pendant votre présidence de cette organisation », a indiqué le président russe à son homologue.

Cette rencontre intervient dans un contexte marqué non seulement par la guerre en Ukraine, mais également par les tensions sécuritaires en Afrique de l’Ouest. Depuis quelques années, Moscou est devenu un acteur important dans la résolution des crises dans la région, notamment depuis son rapprochement avec le pouvoir malien, sur fond de tensions avec la France. Alors que le Kremlin est de plus en plus cité comme un potentiel partenaire des militaires ayant pris le pouvoir au Burkina Faso, la CEDEAO semble vouloir établir un cadre de dialogue officiel avec la Russie sur les questions de sécurité en Afrique de l’Ouest.

« Je voudrais également dire que nous sommes partenaires et que nous aimerions discuter des questions de sécurité en Afrique de l’Ouest », a souligné Umaro Sissoco Embalo, qui a également proposé sa médiation pour la résolution du conflit russo-ukrainien.

Notons que le président Poutine a également annoncé que le prochain sommet Russie-Afrique se tiendrait en juillet 2023 à Saint Pétersbourg. Le précédent s’était tenu en 2019 à Sotchi et avait réuni une quarantaine de dirigeants africains.

Moutiou Adjibi Nourou

Source: Agence Ecofin

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

Blog

Lettre ouverte à messieurs les chefs d’État de la Cedeao

Messieurs les chefs d’État,

Avec toutes mes excuses et la déférence due à votre rang, j’ai à cœur de vous parler de la situation de crise multidimensionnelle qui sévit dans mon pays depuis janvier 2012, -près de 10 ans déjà- et de la lecture peu heureuse que vous, au sein de la Conférence des chefs d’État de la CEDEAO, en faites, avec une certaine altération des idéaux de notre organisation régionale d’intégration.

Lire la suite

Ecoutez

« DIS ! » Le Débat Interactif du Soir

Thème : Les nouvelles autorités de la transition peuvent-elles venir à bout de l’insécurité grandissante ?

13 Juillet


JÒ KÓNO

 

Réécoutez votre émission de débat politique en bambara.

Dans JÒ KÓNO, Moussa Timbiné reçoit M. Nouhoum Togo, Président de l’Union pour la Sauvegarde de la République.

13 Juillet

© Dépêches du Mali 2012 - 2023