Mardi 25 Septembre 2018
Bannière FISST

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

MOUNTAGA TALL COMMENCE AVEC LES AUTORITÉS TRADITIONNELLES ET LEADERS RELIGIEUX

Dans le cadre de sa campagne présidentielle, le candidat de l’Union pour le Mali (UMA), Me Mountaga Tall, a rencontré, mardi à la Maison des Ainés, les autorités traditionnelles et les leaders religieux.

C’était en présence de Bamoussa Touré, coordinateur des chefs de quartier du district, et de El Hadji Mohamed Sosso Haïdara, président de l’Organisation malienne des imams sortant de l’Institut du Maroc (OMSIM).

La rencontre avait pour l’objectif, selon Me Tall, d’éclairer les autorités traditionnelles et les leaders religieux sur son projet de société et de recueillir, en retour, suggestions, conseils et bénédictions. Après avoir brossé à grands traits son programme, le candidat de l’UMA a expliqué que nos leaders spirituels et traditionnels sont les gardiens de nos religions et aussi de notre dignité. «Il est impossible de se fixer un cap si l’on ne sait pas d’où l’on vient. C’est pourquoi il était important pour moi d’approcher ces leaders religieux et ces autorités traditionnelles pour leur dire ce que je pense du pays», a déclaré l’ancien ministre de l’Economie numérique et de la Communication.

Par ailleurs, Me Mountaga Tall a fait remarquer que les leaders religieux constituaient une couche socio-professionnelle particulière. “A mon avis, celles (NDLR: les couches) que j’ai rencontrées aujourd’hui sont l’une des plus importantes et il n’était pas question pour moi de me jeter dans l’arène sans leur parler et leur demander des conseils et aussi pour leur expliquer dans le détail mon programme pour le Mali».

En outre, le président du Comité national d’initiative démocratique (CNID) a souligné qu’il ne s’agit pas pour lui de faire des chefs de quartiers et des leaders religieux des “citoyens à part”, mais de faire d’eux «des citoyens à part entière». «Et c’est pour cela qu’il faut les informer et les impliquer», a confié le candidat de l’UMA.

Pour leur part, les leaders traditionnels et religieux ont remercié et témoigné leur reconnaissance au candidat Mountaga Tall, tout en lui garantissant leur accompagnement.

Bembablin DOUMBIA

Source : l’Essor

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Coup d'gueule

Sory  Ibrahim Guindo, journaliste : « En réponse à la lettre circulaire du ministre des Finance, Boubou Cissé, ordonnant une rétention du salaire des magistrats grévistes, le syndicat des magistrats affirment une sombre affaire de 3,5 milliards CFA disparu à l'hôtel des Finances.

C'est maintenant que nos braves magistrats se sont souvenus de cette scabreuse affaire. Au Mali, chacun défend sa sauce. L'Etat vous paye pour lutter contre la corruption et la délinquance financière, vous vous taisez. Maintenant que l'on menace de vous couper les vivres, vous nous balancer ça ».

 

Blog

« Quand le pays sombre dans la politique politicienne, la démocratie se résume aux luttes électoralistes »

Une petite rétrospective sur la lutte des pères de l’Independence, et du vent de démocratie qui souffla sur l’Afrique dans les années 1990, fait constater aisément l’échec cuisant de toute la classe politique actuelle.

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

Délégation gondwanaise à l’ONU

25 Septembre


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] Afrique : Faut-il s’inquiéter des investissements chinois ?

25 Septembre

© Dépêches du Mali 2012 - 2018