Lundi 16 Juillet 2018

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Soutien des rebelles à Poulo : la mise au point du comité directeur de la CMA

A la suite de la déclaration, le président du Mouvement républicain pour la paix et l’unité (MRPU), Ibrahim Ag Mohamed Assaleh, annonçant son soutien et celui de sa communauté à la candidature de Housseini Amion Guindo, le comité directeur de la CMA a tenu à déclarer qu’il n’a pris aucun engagement politique vis-à-vis d’un quelconque candidat aux élections présidentielles.

Dans le volet élections de la déclaration finale de la session ordinaire du comité directeur de la Coordination des mouvements de l’Azawad (CMA), les anciens rebelles appellent le gouvernement du Mali à traduire en actes concrets les engagements convenus entre les parties à l’accord pour qu’elle participe à la sécurisation des élections.

Concernant l’annonce de soutien des mouvements armés à la candidature de Housseini Amion Guindo faite par le président du Mouvement républicain pour la paix et l’unité (MRPU), Ibrahim Ag Mohamed Assaleh, la CMA informe les populations de l’Azawad de l’intérieur comme de l’extérieur qu’elle n’a pris aucun engagement politique vis-à-vis d’un quelconque candidat à l’élection présidentielle.

A en croire la déclaration, toutefois, si la CMA devrait donner un mot d’ordre pour un candidat, il sera en faveur de celui qui s’engagerait fermement à la mise en œuvre intégrale et diligente des dispositions de l’accord.

Notons que la session ordinaire du comité directeur de la CMA s’est tenue du 5 au 8 juillet 2018 à Kidal sur la réorganisation et la redynamisation des structures de la CMA, l’état de mise en œuvre de l’accord, les questions sécuritaires et humanitaires dans l’Azawad, la question des élections.

Y. Doumbia

Source : l’Indicateur du Renouveau

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Blog

 « Cheick Modibo Diarra et Moussa Mara, deux hommes politiquement maladroits »

« Cheick Modibo Diarra et Moussa Mara, deux combinaisons dangereuses pour le Mali » 

« On ne dirigera pas ce pays par tâtonnements. La scène politique actuelle au Mali, est balayée de toute force d’attraction idéologique ou de visions ou compétences politiques. Et prétentieusement, une alliance s’affiche avec deux hommes politiquement maladroits; Moussa Mara (un bilan et comportement d’incertitude à tout moment, même souvent populiste), et pire, maintenant Cheick Modibo Diarra (qui est tout sauf un bon stratège politique).

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

V comme visa (rediffusion)

13 Juillet


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] La Libre Antenne

13 Juillet

© Dépêches du Mali 2012 - 2018