Jeudi 02 Avril 2020
Banniere SAma Money

COVID-19 au Mali : 3 nouveaux cas, 31 cas au total, 3 décès, 935 personnes contact identifiées

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Energie Du Mali (EDM): Le syndicat du personnel sur le point de débrayer !

La section nationale SYNACOME EDM-sa (Syndicat National des Constructions Civiles, des Mines et l’Energie) décide de déposer un préavis de grève sur la table de la Direction Générale de l’Energie du Mali, dès ce lundi 17 février, pour faute d’accord entre les parties sur l’augmentation salariale, conformément au protocole d’accord signé entre l’UNTM et le Gouvernement du Mali. L’information a été donnée par les responsables de la SYNCOME EDM-sa, le vendredi 14 février, à la faveur d’une assemblée générale tenue dans la cour de la Direction de l’EDM.

Un fort risque de perturbation dans la fourniture de l’électrice par l’EDM, dans les prochains jours plane. A la demande des travailleurs réunis en assemblée générale relative à   l’avancement des négociations entre le syndicat et l’administration sur les augmentations salariales et contrat de performance, la section nationale de SYNACOME EDM-sa décide de déposer un préavis de grève dès ce jour pour l’application du protocole d’accord UNTM-Gouvernement.

« Ce préavis fait suite à l’échec de toutes les tentatives de négociation des syndicats avec la Direction Générale de l’EDM » a indiqué le secrétaire national de la SYNACOME, Baba Dao.

Selon M.Dao, depuis la signature du protocole d’accord entre le Gouvernement et Union Nationale de Travailleurs du Mali (UNTM), accordant une augmentation salariale à tous les travailleurs du Mali, son syndicat a adressé   deux lettres successives à la Direction pour l’ouverture des négociations afin que les travailleurs de l’EDM puissent bénéficier de cette augmentation. Toute chose, dit-il, qui a donné lieu à la mise en place d’une commission qui a dressé une conclusion. « À notre grande surprise les conclusions de cette commission n’ont pas été discutées lors du conseil d’administration » a-t-il regretté.

Pour le Secrétaire général Dao, ce préavis ne vise que l’application du protocole d’accord signé entre les centrales syndicales et le Gouvernement dont les retombées sont répercutées de la même manière sur les autres services.

Autre point de discorde entre les parties est l’application du contrat de performance. Selon M. Dao, ledit contrat de performance a été soumis en son temps par l’Etat à la Direction de l’EDM. A lui, d’indiquer que le syndicat estime que ce contrat de performance empêche l’administration de l’Energie du Mali de bien travailler. « Ce contrat a engendré un manque énorme en ce qui concerne les équipements, nous craignons cette année que les populations subissent de graves difficultés pendant la période de pointe » a-t-il conclu.

Par Jean Joseph Konaté

SOURCE: LE SURSAUT

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

Blog

Haro sur les Sotrama : Vivement un autre concept, des minibus avec des arrêts précis pour prendre le relai

Le caractère « accidentogène » des Sotramas provoque de plus en plus l’ire de la population urbaine. 

Lire la suite

Liberté immédiate pour Ignace

RSF se joint à plus de 120 médias et journalistes d’Afrique de l’Ouest pour demander la libération d’Ignace Sossou

Deux mois et demi après son arrestation et sa condamnation à 18 mois de prison ferme et alors que les preuves de son innocence ont été rendues publiques depuis plusieurs semaines, le journaliste béninois Ignace Sossou est toujours en prison et son procès en appel n’a pas débuté. 

Lire la suite

Ecoutez

 

Mamane
Chronique de Mamane
RFI

Confinés ou cachés

01 Avril


Juan Gomez
Appels sur l'actualité

 

RFI

[Vos réactions] Niger: Hama Amadou est libre

01 Avril

 

 

© Dépêches du Mali 2012 - 2020