Samedi 17 Avril 2021
Banniere SAma Money

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Organe unique de gestion des élections : Plus d’avantages selon Aboubacar Sidick Fomba des FPR-Mali

Le projet de l’instauration d’un organe unique des élections s’inscrit dans la  logique  de la rationalisation du cadre juridique et institutionnel des élections.

Tel est l’avis d’Aboubacar Sidick Fomba, président du parti ADEPM, Porte-parole des FPR-Mali et membre du CNT.

L’organe unique correspond à une autorité administrative indépendante destinée à gérer l’ensemble du processus électoral.

Il regroupe les attributions de la DGE et de la CENI et une partie des attributions du ministère de l’administration territoriale à savoir l’acheminement des procès-verbaux à la cour constitutionnelle,  le découpage électoral et la proclamation des résultats définitifs des élections et aussi une partie de l’attribution de la Cour Constitutionnelle dans le but d’éviter le 3eme tour de la Cour Constitutionnelle.

Cet organe a pour avantage :

1_ cantonnement de la cour constitutionnelle dans un rôle spécifique de juge de la régularité des élections présidentielles et législatives.

2_ Mettre fin à la mainmise du ministère de l’administration territoriale sur la préparation technique et matérielle de l’ensemble des opérations électorales.

3_ Diminuer l’influence de l’administration territoriale sur le choix des candidats aux élections présidentielles, législatives et locales.

4_ Diminuer  le coût des opérations électorales.

5_ Diminuer le nombre d’acteurs intervenant dans le processus électoral.

6_  D’organiser des élections moins contestées donc acceptées par la majorité et met fin aux conflits post électoraux.

Cet organe unique n’est pas à comparer à la CENI  de 1997   .

L’organe unique peut même devenir une institution en charge des élections, de l’organisation des partis politiques et des associations.

Un organe de veille des partis politiques et des associations pouvant prendre des sanctions et pourquoi ne pas se charger de la délivrance des récépissés.

Ne pas mettre cet organe sur place est synonyme de la préparation d’un nouveau conflit post-électoral pouvant aboutir à un autre coup d’Etat.

Dans tous les cas nous devons sortir de la résistance au changement nous avons déjà vécu les conséquences néfastes des élections organisées par l’administration territoriale donc important d’évoluer vers d’autres perspectives.

Source : La Priorité 26 Fév 2021

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

Blog

 

Prévention et répression de l’enrichissement illicite au Mali : « La Loi N°2014-065 est une chance à saisir »

Pour Me Alifa Habib Koné, Avocat à la Cour et Auditeur, la Loi N°2014-065 portant Prévention et répression de l’enrichissement illicite au Mali est plus que jamais la panacée pour enrayer la lancinante spirale des biens mal acquis et le détournement subtil des biens du contribuable 

Lire la suite

Ecoutez

« DIS ! » Le Débat Interactif du Soir

Thème : Êtes-vous satisfaits du gouvernement de transition ?

13 Avril


JÒ KÓNO

 

Réécoutez votre émission de débat politique en bambara.

Dans JÒ KÓNO, Moussa Timbiné reçoit M. Housseini Amion Guindo.

16 Mars

© Dépêches du Mali 2012 - 2021