DEF 2021 : Les notes de classe toujours retenues par les enseignants grévistes

Publié le 16 septembre
Source : 22 Septembre

Ayant refusé de surveiller les examens de fin d’années, le Collectif des syndicats de l’enseignement fondamental et secondaire, est toujours dans la logique de mettre à terre tous les efforts consentis pendant l’année scolaire.

Les enseignants grévistes veulent coûte et coûte blanchir l’année.

Ainsi, ils restent toujours dans cette logique en retenant à leur niveau les notes de classe des candidats aux examens du DEF. Aucune note n’est parvenue à la date de ce jeudi aux différents Centres d’animation pédagogique (CAP) de la région de Menaka.

A titre d’exemple, dans une correspondance datée du 6 Septembre dernier, le directeur par intérim du CAP de Ménaka a invité les directeurs des écoles à faire parvenir les propositions de passage au plus tard le 15 Septembre. « Ce qu’il faut comprendre, c’est qu’il y a déjà un calendrier officiel qui est établi où il y a des dates à échéances. Les directeurs d’écoles sont tenus de nous envoyer les notes trimestrielles », a ainsi prévenu le communiqué. Aussi, a ajouté le directeur, que malgré cette disposition « à chaque fin de trimestre, son service envoie une correspondance ou appelle directement les directeurs d’écoles pour leur demander de nous faire parvenir les moyennes du trimestre ».

Actuellement, les directeurs et les enseignants restent campés sur le mot d’ordre de grève de la Synergie des enseignants signataires. Ils ne sont pas prêts à donner ces notes qui selon eux, sont leur arme de bataille. « Aujourd’hui, les enseignants, les directeurs d’écoles de Menaka ne sont pas du tout prêts à remettre les notes à aucune collectivité que ce soit, à aucun CAP que ce soit »,a martèlé Aboubacar dit Mogoté Diarra, directeur du second cycle Ménaka 2. Ajoutant que « la rétention des notes fait partie des mots d’ordre donnés par les syndicats ».

Face à ce refus des enseignants de remettre ces notes à la disposition des CAP, les candidats sont inquiets par cette situation, Et quant aux responsables de l’académie, ils se réjouissent du bon déroulement des examens de fin d’année.

Diakalia M Dembélé

Source : 22 Septembre

Commentez avec facebook