Mercredi 30 Novembre 2022

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Affaire 46 soldats ivoiriens: « on ne va pas embêter l’ONU pour cela », Simone Gbagbo appelle Ouattara à l’humilité

Alors que toute l’Afrique de l’ouest est secouée par la crise entre le Mali et la Côte d’Ivoire dans l’affaire des soldats ivoiriens arrêtés à Bamako, l’ex première dame de Côte d’Ivoire, Simone Gbagbo, a indiqué que le gouvernement d’Alassane Ouattara, a manqué de sagesse dans la gestion de l’affaire.

Dans un entretien effectué avec le média russe Russia Today (RT), l’ancienne première dame a indiqué, concernant les 46 soldats ivoiriens arrêtés au Mali, qu’«on n’a pas besoin d’embêter l’Onu pour ça. (…) Je pense que le gouvernement dans cette affaire, manque de sagesse. Les Maliens et les Ivoiriens sont deux peuples qui vivent ensemble depuis de nombreuses années ».

« Maintenant, il y a un problème qui se pose. Les Maliens disent qu’ils ont attrapé des Ivoiriens avec des armes. Ils sont venus faire quoi dans notre pays ? Voilà la question. Et ils sont venus pour effectivement agresser le pays et que vous voulez négocier leur récupération, vous vous asseyez et vous négocier », a expliqué Simone Gbagbo.

« Ils ont quand même été pris avec des armes. Qu’est-ce qu’ils faisaient avec ces armes ? Ils ne sont pas de ce pays, qu’est-ce qu’ils font avec des armes dans le pays ? On ne va pas embêter l’ONU pour cela. Moi, je ne comprends pas », a-t-elle ajouté en précisant que les autorités ivoiriennes ont besoin de faire preuve d’humilité dans cette affaire.

Source: Actu Cameroun

Commentez avec facebook

Comments are now closed for this entry

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

APPEL A CANDIDATURES « Prix Oumar Diallo » pour les jeunes journalistes 6e édition

Radio, presse écrite et en ligne
Termes de référence du concours – Modalités générales

Lire la suite

Blog

Lettre ouverte à messieurs les chefs d’État de la Cedeao

Messieurs les chefs d’État,

Avec toutes mes excuses et la déférence due à votre rang, j’ai à cœur de vous parler de la situation de crise multidimensionnelle qui sévit dans mon pays depuis janvier 2012, -près de 10 ans déjà- et de la lecture peu heureuse que vous, au sein de la Conférence des chefs d’État de la CEDEAO, en faites, avec une certaine altération des idéaux de notre organisation régionale d’intégration.

Lire la suite

Ecoutez

« DIS ! » Le Débat Interactif du Soir

Thème : Les nouvelles autorités de la transition peuvent-elles venir à bout de l’insécurité grandissante ?

13 Juillet


JÒ KÓNO

 

Réécoutez votre émission de débat politique en bambara.

Dans JÒ KÓNO, Moussa Timbiné reçoit M. Nouhoum Togo, Président de l’Union pour la Sauvegarde de la République.

13 Juillet

© Dépêches du Mali 2012 - 2022