Dimanche 29 Janvier 2023

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

15e édition des journées de lavage des mains: L’Association Tous et Chacun au front pour inculquer les bonnes habitudes

Consciente de l’importance du lavage des mains dans le cadre de la prévention et la lutte contre certaines maladies, l’Association Tous et Chacun n’entend pas baisser les bras.

En partenariat avec le Ministère de la Santé et du Développement social, l’Association Tous et Chacun dans le cadre de la 15e édition de la journée mondiale de lavage des mains, a organisé du samedi 22 au lundi 24 octobre dernier, une caravane d’information et de sensibilisation dans les 6 communes du district de Bamako. L’activité a été pilotée par Mme Baby Korotoumou Kontao, présidente de l’association.

‘‘Unis pour une hygiène universelle des mains’’, c’est le thème de la 15e édition de la journée mondiale de lavage des mains.

Selon la présidente de l’association Tous et Chacun, ce thème est pertinent puisqu’il interpelle en vue d’un changement d’habitude. Pour  elle, la caravane de trois jours se voulait une activité d’information et de sensibilisation sur l’importance du lavage des mains au savon dans la prévention de certaines maladies. « La caravane a concerné les six communes du district de Bamako. C’était l’occasion pour nous d’aller dans les marchés, les écoles et les lieux de rassemblement pour expliquer l’importance du lavage des mains au savon qui permet de nous protéger contre les maladies diarrhéiques, les maladies à virus Ebola, la poliomyélite, la grippe et d’autres maladies comme le trachée et certaines affections de la peau et la covid 19 », a-t-elle expliqué.

Et Mme Baby de poursuivre que ladite caravane a été l’occasion d’expliquer qu’il est recommandé de se laver les mains au savon, au moins, cinq moments : au sortir des toilettes,  après le nettoyage anales des enfants,  avant de préparer le repas, avant de manger et avant de donner à manger.

Pour le Dr Keita Kalifa, Directeur général adjoint de la Direction nationale de la Santé, le lavage des mains est un geste simple et moins coûteux qui protège contre les maladies émergentes.

À la clôture de cette caravane, le Dr Hamed Baba, Chef de cabinet du ministère de la Santé et du Développement social, a révélé que selon l’annuaire statistique 2020 du Système Local d’Information Sanitaire (SLIS), il a été enregistré pour la seule année 284 208 cas de diarrhées et la tranche d’âge de moins de 5 ans est la plus touchée avec 174 371 des cas, soit 61.35%. « Ces résultats prouvent à suffisance la nécessité de renforcer les actions de façon efficace et vigoureuse afin de mieux prévenir ces maladies. Aussi, le lavage des mains au savon fait partie des mesures préventives de base pour toute une série de maladies dont la Covid 19 et la malade à virus Ebola », a-t-il déclaré.

À l’en croire, le lavage des mains est une pratique d’hygiène simple et indispensable qui permet de prévenir la transmission d’autres maladies infectieuses telles que le choléra, les infections respiratoires aiguës, le trachome et les infections de la peau. « Il permet de protéger contre les effets toxiques de certains produits chimiques ou biologiques ; de prévenir les risques d’intoxication liés aux aliments ; et de renforcer la croissance des enfants », a-t-il ajouté. Et de rappeler qu’en se lavant les mains au savon, on réduit la charge microbienne de plus de 90 %. « C’est la raison pour laquelle, nous devons intégrer dans nos habitudes quotidiennes le lavage des mains au savon à des moments clés », a-t-il conclu.

Adama Coulibaly

Source: Le Nouveau Réveil

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

Blog

Lettre ouverte à messieurs les chefs d’État de la Cedeao

Messieurs les chefs d’État,

Avec toutes mes excuses et la déférence due à votre rang, j’ai à cœur de vous parler de la situation de crise multidimensionnelle qui sévit dans mon pays depuis janvier 2012, -près de 10 ans déjà- et de la lecture peu heureuse que vous, au sein de la Conférence des chefs d’État de la CEDEAO, en faites, avec une certaine altération des idéaux de notre organisation régionale d’intégration.

Lire la suite

Ecoutez

« DIS ! » Le Débat Interactif du Soir

Thème : Les nouvelles autorités de la transition peuvent-elles venir à bout de l’insécurité grandissante ?

13 Juillet


JÒ KÓNO

 

Réécoutez votre émission de débat politique en bambara.

Dans JÒ KÓNO, Moussa Timbiné reçoit M. Nouhoum Togo, Président de l’Union pour la Sauvegarde de la République.

13 Juillet

© Dépêches du Mali 2012 - 2023