Jeudi 02 Février 2023

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Journée mondiale du diabète : Le Centre diabétique de Bamako étrenne son unité de soins intensifs

Le 14 novembre est dédié à la Journée mondiale de lutte contre le diabète. Mais au regard du contexte actuel de notre pays et de l’agenda des partenaires de l’Association malienne de lutte contre le diabète (AMLD), l’évènement a été célébré en différé, le week-end dernier au Centre de lutte contre le diabète sous le thème évocateur : «Accès aux soins du diabète».

La cérémonie était couplée à l’inauguration de la nouvelle unité de soins intensifs réalisée sur financement de la Société nationale de tabac et allumettes du Mali (Sonatam). C’était en présence du 1er vice-président de l’AMLD, Dr Ibrahim Nientao, du représentant de la Sonatam, Thierno Hady Kanté, et du président de Lions club Bamako Sigui, Nadou Kanté.

Ibrahim Nientao, ce médecins diabétologue connu pour tout le réconfort qu’il apporte aux malades atteints de diabète a simplement rappelé que la Journée mondiale de diabète est célébrée chaque année pour sensibiliser le public sur la charge croissante de cette maladie et sur les stratégies qui doivent être mises en œuvre pour faire face à la menace qu’elle représente. Il a ajouté que le thème retenu pour cette année souligne l’importance des efforts à déployer parce qu’au Mali, plus d’une personne atteinte de diabète sur deux n’a jamais été diagnostiquée.

Élargir l’accès aux soins et aux médicaments, en particulier à l’insuline qui est actuellement en rupture est une priorité, a déclaré le vice-président de l’Association. Et d’exhorter le gouvernement à tout mettre en œuvre pour l’approvisionnement des pharmacies en insuline pour une prise en charge des patients. «S’il n’est pas maîtrisé et faute d’une prise en charge correcte et d’un changement de mode de vie, le diabète peut entraîner plusieurs complications débilitantes. Celles-ci peuvent être une crise cardiaque, un accident vasculaire cérébral, une insuffisance rénale, une amputation des membres inférieurs, une déficience visuelle et des lésions neurologiques», a souligné Dr Ibrahim Nientao.

Le vice-président de l’AMLD a salué ce geste de la Sonatam qui vient à point nommé, car, dira-t-il, nous avons perdu beaucoup de patients par manque de matériels de soins intensifs.  Aujourd’hui, grâce à l’appui de cette entreprise nous avons acquérir ces matériels dont nous ferons très bon usage pour sauver des vies.

Le représentant de la Sonatam a expliqué que notre pays à travers le ministère de la Santé et du Développement social doit relever le défi sanitaire et la Sonatam en tant entreprise citoyenne ne peut rester indifférente à l’atteinte de cet objectif. C’est pourquoi, a-t-il poursuivi, nous avons décidé d’apporter notre contribution pour l’amélioration de l’arsenal de soins contre le diabète.

 Il a également précisé que la nouvelle unité est équipée de deux aspirateurs de mucosité portable électronique 1TX1L; d’un défibrillateur semi-auto DSA ; quatre portes et de concentrateurs d’oxygène. «Nous vous remettons cette unité au nom de la Sonatam et comptons sur vous pour en faire un bon usage au profit de tous les malades de diabète», a-t-il conclu.

Quant au président de Lions club Bamako Sigui, il a expliqué que depuis plusieurs années, mais avec plus de vigueur cette année, Lions club a décidé d’orienter de façon particulière ses actions vers les malades du diabète ? C’est dans ce cadre qu’il a fait don d’insuline, d’alcool et de consommables. La nouvelle salle de soins intensifs a été visitée par les invités.

Nahawa SANGARÉ

La cérémonie était couplée à l’inauguration de la nouvelle unité de soins intensifs réalisée sur financement de la Société nationale de tabac et allumettes du Mali (Sonatam). C’était en présence du 1er vice-président de l’AMLD, Dr Ibrahim Nientao, du représentant de la Sonatam, Thierno Hady Kanté, et du président de Lions club Bamako Sigui, Nadou Kanté.

Ibrahim Nientao, ce médecins diabétologue connu pour tout le réconfort qu’il apporte aux malades atteints de diabète a simplement rappelé que la Journée mondiale de diabète est célébrée chaque année pour sensibiliser le public sur la charge croissante de cette maladie et sur les stratégies qui doivent être mises en œuvre pour faire face à la menace qu’elle représente. Il a ajouté que le thème retenu pour cette année souligne l’importance des efforts à déployer parce qu’au Mali, plus d’une personne atteinte de diabète sur deux n’a jamais été diagnostiquée.

Élargir l’accès aux soins et aux médicaments, en particulier à l’insuline qui est actuellement en rupture est une priorité, a déclaré le vice-président de l’Association. Et d’exhorter le gouvernement à tout mettre en œuvre pour l’approvisionnement des pharmacies en insuline pour une prise en charge des patients. «S’il n’est pas maîtrisé et faute d’une prise en charge correcte et d’un changement de mode de vie, le diabète peut entraîner plusieurs complications débilitantes. Celles-ci peuvent être une crise cardiaque, un accident vasculaire cérébral, une insuffisance rénale, une amputation des membres inférieurs, une déficience visuelle et des lésions neurologiques», a souligné Dr Ibrahim Nientao.

Le vice-président de l’AMLD a salué ce geste de la Sonatam qui vient à point nommé, car, dira-t-il, nous avons perdu beaucoup de patients par manque de matériels de soins intensifs.  Aujourd’hui, grâce à l’appui de cette entreprise nous avons acquérir ces matériels dont nous ferons très bon usage pour sauver des vies.

Le représentant de la Sonatam a expliqué que notre pays à travers le ministère de la Santé et du Développement social doit relever le défi sanitaire et la Sonatam en tant entreprise citoyenne ne peut rester indifférente à l’atteinte de cet objectif. C’est pourquoi, a-t-il poursuivi, nous avons décidé d’apporter notre contribution pour l’amélioration de l’arsenal de soins contre le diabète.

 Il a également précisé que la nouvelle unité est équipée de deux aspirateurs de mucosité portable électronique 1TX1L; d’un défibrillateur semi-auto DSA ; quatre portes et de concentrateurs d’oxygène. «Nous vous remettons cette unité au nom de la Sonatam et comptons sur vous pour en faire un bon usage au profit de tous les malades de diabète», a-t-il conclu.

Quant au président de Lions club Bamako Sigui, il a expliqué que depuis plusieurs années, mais avec plus de vigueur cette année, Lions club a décidé d’orienter de façon particulière ses actions vers les malades du diabète ? C’est dans ce cadre qu’il a fait don d’insuline, d’alcool et de consommables. La nouvelle salle de soins intensifs a été visitée par les invités.

Nahawa SANGARÉ

Source: l'Essor

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

Blog

Lettre ouverte à messieurs les chefs d’État de la Cedeao

Messieurs les chefs d’État,

Avec toutes mes excuses et la déférence due à votre rang, j’ai à cœur de vous parler de la situation de crise multidimensionnelle qui sévit dans mon pays depuis janvier 2012, -près de 10 ans déjà- et de la lecture peu heureuse que vous, au sein de la Conférence des chefs d’État de la CEDEAO, en faites, avec une certaine altération des idéaux de notre organisation régionale d’intégration.

Lire la suite

Ecoutez

« DIS ! » Le Débat Interactif du Soir

Thème : Les nouvelles autorités de la transition peuvent-elles venir à bout de l’insécurité grandissante ?

13 Juillet


JÒ KÓNO

 

Réécoutez votre émission de débat politique en bambara.

Dans JÒ KÓNO, Moussa Timbiné reçoit M. Nouhoum Togo, Président de l’Union pour la Sauvegarde de la République.

13 Juillet

© Dépêches du Mali 2012 - 2023