Dimanche 21 Avril 2024

Gestion technique du (.ml) : L’Agetic prête pour le rapatriement

La gestion technique du nom du domaine du Mali (.ml), et son rapatriement qui est prévu pour le 17 mars prochain, sont les défis majeurs que l’Agence veut relever en 2023.

L’Agence des technologies de l’information et de la communication (Agetic) a tenu, hier dans ses locaux, la 19è session de son conseil d’administration. Les travaux étaient dirigés par le secrétaire général du ministère de la Communication, de l’Économie numérique et de la Modernisation de l’administration, Alkaïdi Amar Touré, en présence du directeur général de l’Agetic, Mohamed Assalia Boncana.

Aux cours des travaux, les administrateurs ont adopté le projet de programme d’activités et de budget de 2023 qui s’élève à un peu plus de 2,88 milliards de Fcfa. Sur ce montant, les ressources propres sont estimées, en termes de prévision, à 500 millions de Fcfa.

Dans son discours d’ouverture, le secrétaire général du ministère de tutelle a souligné que cette session intervient dans un contexte difficile pour notre pays. Pour Alkaïdi Amar Touré, malgré cette situation, le gouvernement de Transition, soucieux d’un Mali refondé, a inscrit en bonne place dans son plan d’actions la modernisation de l’administration. À cet effet, dira-t-il, le projet Intranet de l’administration, conçu et mis en œuvre par l’Agetic interconnecte, a déjà touché plus de 500 structures aux niveaux central et déconcentré.

Il a permis de réaliser un système d’information cohérent et sécurisé pour l’administration, contribuant ainsi à l’instauration de la souveraineté numérique et à la transparence dans la gestion des affaires publiques. L’Agetic a aussi assuré l’entretien et l’extension du réseau Intranet de l’administration à des nouvelles structures, le développement et le déploiement des nouvelles plateformes numériques, la formation et l’assistance aux utilisateurs. En matière de vulgarisation de l’accès à l’Internet, les efforts ont porté sur l’acquisition et l’installation d’une nouvelle station de base pour renforcer le cœur du réseau.

Cela permettra, selon Alkaïdi Amar Touré, de disposer d’une infrastructure large bande pour assurer une bonne connectivité des populations aux services de démarches administratives. Autre activité non moins importante a été la gestion du nom de domaine du Mali sur Internet, le point ML (.ml).

À ce sujet, le secrétaire général s’est réjoui de la consolidation du centre de données de l’Agence dans le cadre de la préparation de son rapatriement prévu au 17 mars 2023 et la création de 968 nouveaux noms de domaine. Pour Alkaïdi Amar Touré, l’adoption du projet de programme d’activités 2023 permettra à l’Agence de poursuivre le développement et le déploiement des outils collaboratifs à travers la messagerie professionnelle, améliorant ainsi les performances administratives.

Sur le plan infrastructure, a-t-il poursuivi, le réseau sera étendu à de nouvelles structures et les travaux de consolidation et de sécurisation du système d’information seront poursuivis. S’agissant de la vulgarisation et de la promotion des TIC, il a annoncé le déploiement d’infrastructures et de secours d’énergie dans les communes de Bamako et certaines capitales régionales afin de fournir une connexion internet par Wifi aux populations desdites communes.

Pour sa part, le directeur général de l’Agetic s’est félicité des acquis engrangés par sa structure au cours de l’année 2022. Les activités ont été réalisées à hauteur de plus de 70%. Mohamed Assalia Boncana a déclaré que son service est prêt pour le rapatriement de la gestion technique du nom du domaine (.ml), défi majeur de l’exercice 2023, prévu pour le 17 mars prochain.

Amadou GUEGUERE

Source : l’Essor

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

Blog

Mon analyse personnelle sur le projet de constitution :

A prime abord, on remarquera que la constitution n’est pas nouvelle car elle ne met pas sur pied une nouvelle république mais elle  se contente de modifier la constitution actuelle en y ajoutant d’autres institutions.

Lire la suite

© Dépêches du Mali 2012 - 2024