Dimanche 29 Janvier 2023

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Compétitions africaines des clubs : Le Djoliba et le réal sur le pont

Les Rouges affrontent le CR Belouizdad d’Algérie pour une place à la phase de poules de la Ligue des champions d’Afrique, tandis que les Scorpions visent les barrages de la Coupe de la Confédération face aux Ghanéens des Hearts of Oak d’Accra.

On y est ! CR Belouizdad-Djoliba, comptant pour le match retour du deuxième tour de la Ligue des champions d’Afrique, se dispute aujourd’hui au stade du 8-Mai 1945 à Sétif en Algérie. Au match aller, joué dimanche dernier, le Djoliba s’était imposé 2-1 au Stade du 26-Mars et si les Rouges confirment ce résultat, ils deviendront le premier club malien à participer à la phase de poules de la Ligue des champions.

Seulement 90 minutes séparent donc le Djoliba d’une grande première pour le football malien mais combien de fois, nos clubs se sont cassés les dents à ce stade de la compétition ? Les Djolibistes le savent mieux que quiconque pour avoir déjà subi cinq revers depuis la création de la nouvelle formule de la Champion’s league (1999, 2000, 2009, 2010 et 2012). Face au CR Belouizdad, la mission ne s’annonce pas facile pour le capitaine Oumar Camara et ses coéquipiers mais les champions du Mali y croient et joueront leurs chances à fond. Pour les protégés du coach Sékou Seck «Backo», les calculs sont simples : pour être sûrs de se qualifier, ils doivent gagner ou obtenir le résultat nul.

D’autres scénarios sont possibles pour le représentant malien : perdre avec moins de deux buts d’écart ou alors, s’incliner 1-2 et aller chercher la qualification dans la séance des tirs au but. Quant au CR Belouizdad, il peut se contenter d’une victoire par la plus petite des marges pour se qualifier. Jugées à travers ce qu’elles ont produit au match aller, les deux équipes ont chacune leur chance, mais les Djolibistes aborderont la partie avec une courte avance d’un but. Contrairement aux Algériens qui sont condamnés à marquer pour espérer se qualifier, un match nul vierge suffira au bonheur du capitaine Oumar Camara et de ses camarades. Il convient également de rappeler que le CR Belouizdad sera privé des services de deux défenseurs, Sofiane Bouchar et Chouaib Keddad, qui ont écopé des cartons rouges à l’aller.

Les Rouges sont arrivés à Sétif, le mercredi 12 octobre et l’équipe a effectué sa première séance d’entraînement quelques heures après avoir débarqué en Algérie. «On est bien arrivé, tout le monde se porte bien. Le moral du groupe est au beau fixe», a confié au téléphone le capitaine du Djoliba, Oumar Camara. «Nous sommes là pour nous qualifier et cela passe  par la solidarité, la motivation et l’engagement de tout un chacun. Nous avons 90 minutes pour écrire l’histoire, nous allons garder cet état d’esprit jusqu’au coup de sifflet final. Inch-Allah, nous allons ramener la qualification au pays», a ajouté le milieu de terrain des Rouges.

On s’en souvient en 2010, le Djoliba a éliminé le CR Belouizdad aux barrages pour accéder pour la première fois à la phase de poules de la Coupe de la Confédération.

Au match aller, les deux équipes se sont neutralisées 0-0 à Bamako, avant de faire un nouveau nul 1-1 en Algérie.  Grâce au but marqué à l’extérieur, le Djoliba a décroché son billet pour la phase finale. Au Complexe scolaire Karounga Keïta, tout le monde espère voir l’équipe rééditer l’exploit de 2010 et se qualifier, cette fois, pour la lucrative Ligue des champions.

L’autre représentant malien, le Réal affrontera les Hearts of Oak d’Accra pour une place aux barrages de la Coupe de la Confédération. Au match aller, les Scorpions ont presque tué le suspense, en s’imposant largement 3-0 au Stade du 26-Mars.  Avec cette confortable avance, les protégés du coach Nouhoum Diané sont bien placés pour valider leur ticket et devraient aborder cette manche retour avec une certaine sérénité et de la confiance. La pression sera surtout du côté des Ghanéens qui doivent marquer au moins trois buts sans en encaisser pour espérer renverser la situation.

«C’est un match difficile pour nous, avoue l’entraîneur de Hearts of Oak, David Dickson Ocloo. C’est un moment dur pour l’équipe, la saison débute très mal, nous n’avons jamais eu une telle situation, nous sommes obligés de remonter trois buts. Mon effectif est bel et bien capable de le faire, ça reste un match de football et nous avons 90 minutes pour renverser la vapeur». Et l’entraîneur intérimaire des Hearts of Oak de renchérir : «Le Réal a l’avantage dans ce duel. Il sera assis sur trois buts et il peut gérer le score ou jouer comme les joueurs l’ont fait au match aller. L’équipe a de bonnes individualités, à l’instar de son milieu offensif qui est très intelligent (Ibourahima Sidibé, ndlr) tout comme le gardien (Germain Berthé, ndlr) qui a de l’expérience».

Le technicien du Réal, Nouhoum Diané affiche sa confiance pour la suite des événements et met en garde ses joueurs contre tout complexe de supériorité. «Nous nous attendons à un match retour difficile, l’équipe ghanéenne tentera tout pour marquer rapidement et nous mettre en difficulté. C’est à nous d’empêcher l’adversaire d’imposer son jeu et de prendre confiance. Notre objectif reste le même, c’est la qualification pour les barrages et cela passe par une victoire ou un match nul pour cette deuxième manche», a dit le technicien de Djicoroni-Para. Le capitaine du Réal appuie les propos de son entraîneur : «Nous nous attendons à une rencontre difficile, les joueurs ghanéens nous l’ont fait savoir à la fin du match aller. Ils ont dit qu’ils feront tout pour gagner chez eux et se qualifier. On verra bien, ce qui est sûr le Réal jouera librement son football sans peur et sans pression», a confié Mohamed Camara.

Boubacar KANTÉ

Djènèba

BAGAYOKO

 

Aujourd’hui au stade du 8 Mai 1945 à Sétif

18h30 : CR Belouizdad-Djoliba

Arbitrage du Tunisien Mehrez Maliki, assisté de ses compatriotes Youssef Jimi et Wael Hanashi.

Dimanche 16 octobre à Accra sports stadium

15h : Hearts of Oak-Réal

Arbitrage du Togolais Mawabwe Bodjona, assisté de ses compatriotes, Jonathan Ahonto et de Wassiou Tchamolla Ourotou.

Source : l’Essor

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

Blog

Lettre ouverte à messieurs les chefs d’État de la Cedeao

Messieurs les chefs d’État,

Avec toutes mes excuses et la déférence due à votre rang, j’ai à cœur de vous parler de la situation de crise multidimensionnelle qui sévit dans mon pays depuis janvier 2012, -près de 10 ans déjà- et de la lecture peu heureuse que vous, au sein de la Conférence des chefs d’État de la CEDEAO, en faites, avec une certaine altération des idéaux de notre organisation régionale d’intégration.

Lire la suite

Ecoutez

« DIS ! » Le Débat Interactif du Soir

Thème : Les nouvelles autorités de la transition peuvent-elles venir à bout de l’insécurité grandissante ?

13 Juillet


JÒ KÓNO

 

Réécoutez votre émission de débat politique en bambara.

Dans JÒ KÓNO, Moussa Timbiné reçoit M. Nouhoum Togo, Président de l’Union pour la Sauvegarde de la République.

13 Juillet

© Dépêches du Mali 2012 - 2023