Dimanche 29 Janvier 2023

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

CAN U23 : Les Aigles espoirs à 90 minutes du bonheur

En ballottage favorable après le nul 1-1 obtenu à l’aller à Kigali face au Rwanda, la sélection nationale Espoir a toutes les cartes en main pour valider son ticket pour la phase finale, samedi au stade du 26 Mars.

Le Mali joue sa qualification pour la phase finale de la CAN U23, Algérie 2023 ce samedi au stade du 26 Mars. Les protégés du sélectionneur Aliou Badra Diallo dit Conti affrontent les Amavubi du Rwanda, au compte des matches retours du dernier tour des éliminatoires. À l’aller disputé à Kigali au Rwanda, les deux sélections se sont neutralisées 1-1. Avec ce résultat, le Mali est en ballottage favorable, le capitaine Yoro Mamadou Diaby et ses coéquipiers pouvant se contenter d’un nul 0-0 pour valider leur ticket pour la grande messe du football continental.

Une victoire est également synonyme de qualification pour les Espoirs maliens, quel que soit le score de la rencontre. Le sélectionneur Conti et ses joueurs sont donc maîtres de leur destin et il est difficile d’imaginer les Aigles Espoirs échouer à domicile, après avoir obtenu le nul sur terrain adverse. Pour les Rwandais, les calculs sont simples : ils doivent gagner ou obtenir un nul plus fructueux au stade du 26 Mars pour décrocher le précieux sésame. La pression sera donc du côté des visiteurs et il n’est guère de doute que les Amavubis Espoirs (surnom de la sélection rwandaise, ndlr) vont joueur leurs chances à fond dans ce deuxième acte.

De toute façon, ils n’ont d’autre choix que de jouer plus offensif qu’à l’aller et essayer de marquer les premiers pour faire douter le capitaine Yoro Mamadou Diaby et ses coéquipiers. «Je m’attends à un match difficile pour la sélection nationale. J’ai regardé la manche aller, elle a été dominée par les Rwandais», pronostique Almamy Sogoré, enseignant de son état.  Ces propos corroborent les déclarations du sélectionneur Aliou Badra Diallo.

«À l’aller, ça n’a pas du tout marché pour nous, mais on va terminer le travail chez nous devant notre public. Dès notre retour, nous nous sommes mis au travail pour corriger les lacunes étalées à Kigali», a confié le technicien. «Le moral du groupe est au beau fixe, les joueurs ont hâte d’offrir la qualification aux Maliens. S’il plait à Dieu l’équipe va se qualifier», a ajouté Conti. Le capitaine des Aigles Espoirs ne dit pas autre chose. «En football, rien n’est impossible, nous avons déjà oublié ce qu’il s’est passé à Kigali, nous allons tout faire pour gagner samedi et donner le ticket de la CAN aux Maliens», annonce l’international.

Auteur du but des Aigles Espoirs à Kigali, Ahmed Diomandé souligne pour sa part la détermination et l’envie collective du groupe à effectuer le voyage d’Algérie. «Il n y a plus de calculs à faire, le seul mot d’ordre c’est la qualification, rien que ça et nous allons l’obtenir ce samedi, martèle le joueur d’Afrique football élite. Tout le monde est concentré sur le sujet et confiant pour la suite des événements».

Interrogé par la presse locale, le sélectionneur rwandais, Yves Rwasamazi, a affiché son optimisme, en déclarant que rien n’est encore joué pour les deux équipes: «On sait que le match retour va être très difficile car le Mali reste une équipe dangereuse. Cela dit, on doit rester concentrés pour faire un grand match et décrocher la qualification à Bamako.

Ils auront la faveur du pronostic car ils auront tout le stade derrière eux, mais nous irons à Bamako pour la qualification et nous retournont avec ça», a dit le technicien des Amavubis Espoirs. La délégation rwandaise était attendue, hier à Bamako. Le match sera officié par le Béninois, Tanislas Ahomlanto. Il sera assisté de ses compatriotes Ogoudedji K. Sylvain et de Hontonnou T. Lucien.

Samedi 29 octobre au stade du 26 mars

17h : Mali-Rwanda  

Source : l’Essor

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

Blog

Lettre ouverte à messieurs les chefs d’État de la Cedeao

Messieurs les chefs d’État,

Avec toutes mes excuses et la déférence due à votre rang, j’ai à cœur de vous parler de la situation de crise multidimensionnelle qui sévit dans mon pays depuis janvier 2012, -près de 10 ans déjà- et de la lecture peu heureuse que vous, au sein de la Conférence des chefs d’État de la CEDEAO, en faites, avec une certaine altération des idéaux de notre organisation régionale d’intégration.

Lire la suite

Ecoutez

« DIS ! » Le Débat Interactif du Soir

Thème : Les nouvelles autorités de la transition peuvent-elles venir à bout de l’insécurité grandissante ?

13 Juillet


JÒ KÓNO

 

Réécoutez votre émission de débat politique en bambara.

Dans JÒ KÓNO, Moussa Timbiné reçoit M. Nouhoum Togo, Président de l’Union pour la Sauvegarde de la République.

13 Juillet

© Dépêches du Mali 2012 - 2023