Dimanche 29 Janvier 2023

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Coupe du monde de cricket : La sélection nationale en mission

Pour la première fois de son histoire, le Mali participera cette année, aux éliminatoires de la Coupe du monde, Zone Afrique.

À cet effet, les Aigles cricketeurs ont été mis en route par les autorités, samedi, à travers la traditionnelle cérémonie de remise du Drapeau national. Un grand moment d’émotion pour le capitaine Cheick Amala Keïta et ses coéquipiers

Le président de la Fédération malienne de cricket (FeMaCrik), Kawory Berthé l’a répété à plusieurs reprises dans son allocution : l’Équipe nationale, version Bréhima Doumbia dit Zizou est déjà entrée dans l’Histoire du sport malien par la grande porte. Et pour cause, a-t-il expliqué, le capitaine Cheick Amala Keïta et ses coéquipiers sont les premiers cricketeurs du Mali à participer à la Coupe du monde et à se voir remettre le Drapeau national, l’un des plus grands symboles de l’État. Mais plus que cette symbolique, le premier responsable du cricket malien a surtout insisté sur le défi sportif du Mondial et l’importance pour la sélection nationale de marquer le coup à travers un parcours digne d’un Mali émergent.

«Vous vous êtes préparés pendant quatre mois et chacun à fait don de soi et mouillé le maillot. C’est la première fois pour le Mali de participer à la Coupe du monde et le peuple malien compte beaucoup sur vous pour relever le défi. Je vous ai vu au travail et je suis convaincu de vos capacités à rivaliser avec l’élite africaine», a d’abord dit Kawory Berthé. «Être Malien est aujourd’hui un honneur et une fierté et vous devez vous comporter en Maliens au Rwanda. Notre objectif est la qualification pour la phase finale de la Coupe du monde et nous allons tout faire pour revenir au bercail avec le ticket du Mondial», a ajouté le président de la FeMaCrik, en assurant que les quatorze joueurs sélectionnés pour la grande messe du cricket continental «sont actuellement les meilleurs du Mali».

«La direction technique nationale a fait un excellent travail et il n’y a eu aucune complaisance», a conclu Kawory Berthé qui avait à ses côtés le directeur national des sports et de l’éducation physique, Abdoul Aziz Maïga, le premier vice-président de la FeMaCrik, Amagana Guindo et le directeur du stade Ouezzin Coulibaly, Zoumana Fané, hôte de la cérémonie. Les quatorze mousquetaires sélectionnés pour la Coupe du monde, le sélectionneur Bréhima Doumbia et quelques joueuses de cricket étaient également présents dans la salle du stade de Darsalam. 

À l’instar du premier responsable du cricket national, le directeur national des sports et de l’éducation physique a également insisté sur les attentes des autorités et du peuple pour cette grande première pour notre pays. «À quelques heures de votre départ au Rwanda pour les éliminatoires de la Coupe du monde, Zone Afrique (la délégation malienne quitte Bamako aujourd’hui à 11h, ndlr), j’ai l’insigne honneur de vous remettre le Drapeau national au nom des autorités de la Transition. Vous portez sur vos épaules la lourde responsabilité de défendre les couleurs nationales.

Vous devez avoir, en toutes circonstances, un comportement irréprochable en restant attachés aux valeurs du Mali, à savoir, le courage, la dignité et le respect de l’autre», a dit Abdoul Azizi Maïga. Et de renchérir : «Représenter le Mali à cette grande compétition exige de chaque membre de la délégation un sens élevé des responsabilités et un engagement patriotique trempés dans nos vertus cardinales». Le directeur national des sports et de l’éducation physique conclura : «Le département de tutelle avec à sa tête Mossa Ag Attaher continuera de vous apporter tout son soutien moral et matériel malgré les contraintes du moment».

Pour mémoire, seize pays doivent participer aux éliminatoires de la Coupe du monde, Rwanda 2022. Les participants ont été répartis en deux poules et les Aigles cricketeurs ont hérité du groupe A qui comprend l’hôte du tournoi, le Rwanda, le Mali, le Kenya, le Lesotho, le Botswana, les Seychelles, le Malawi et le Botswana. Dans la poule B on retrouve le Cameroun, la Gambie, le Nigeria, le Ghana, la Sierra Leone, le Mozambique, la Tanzanie et l’Eswatini.

Seuls les premiers de la poule se qualifient pour la phase finale du Mondial et rejoindront l’Afrique du Sud, la Namibie et le Zimbabwe qui ont le statut de membres entiers de l’ICC (full members) et qui sont qualifiés d’office. La phase finale de la Coupe du monde est prévue en 2024 aux États-Unis et aux Antilles.

LES 14 MOUSQUETAIRES

Cheick Amala Keïta (All stars, capitaine), Lamissa Sanogo (Dream Team), Mamadou Samba Diawara (Kurukanfuga), Sékou Goutougou Diaby (Kurukanfuga), Mahamadou Taïfour Diaby ((Kurukanfuga), Sanze Kamaté (Buffalo), Mahamadou Mallé (Tata Sikasso), Théodore Mody Macalou (Biton de Ségou), Mamadou Sidibé (All stars), Moustapha Simbo Diakité (All stars), Daouda Traoré (Kurukanfuga), Zakaria Makadji (All stars), Lassina Berthé (Dream Team), Mohamed Coulibaly (All stars).

Sélectionneur : Bréhima Doumbia dit Zizou.

Source : l’Essor

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

Blog

Lettre ouverte à messieurs les chefs d’État de la Cedeao

Messieurs les chefs d’État,

Avec toutes mes excuses et la déférence due à votre rang, j’ai à cœur de vous parler de la situation de crise multidimensionnelle qui sévit dans mon pays depuis janvier 2012, -près de 10 ans déjà- et de la lecture peu heureuse que vous, au sein de la Conférence des chefs d’État de la CEDEAO, en faites, avec une certaine altération des idéaux de notre organisation régionale d’intégration.

Lire la suite

Ecoutez

« DIS ! » Le Débat Interactif du Soir

Thème : Les nouvelles autorités de la transition peuvent-elles venir à bout de l’insécurité grandissante ?

13 Juillet


JÒ KÓNO

 

Réécoutez votre émission de débat politique en bambara.

Dans JÒ KÓNO, Moussa Timbiné reçoit M. Nouhoum Togo, Président de l’Union pour la Sauvegarde de la République.

13 Juillet

© Dépêches du Mali 2012 - 2023