Samedi 22 Juin 2024

CAN U23 : Les aigles espoirs se compliquent la tâche

Battue 1-0, mercredi par l’Égypte lors de sa deuxième sortie, la sélection nationale est condamnée à gagner, samedi contre le Niger pour être sûre de se qualifier pour les demi-finales.

Les Aigles Espoirs vont devoir attendre la troisième et dernière journée de la phase de poules de la CAN U23 pour espérer décrocher leur ticket pour les demi-finales. Et pour cause, les hommes du sélectionneur Alou Badra Diallo dit Conti ont été battus 1-0, mercredi par l’Égypte et restent bloqués à trois points, après deux journées de compétition. Victorieuse 3-1 face au Gabon lors de la première journée, la sélection nationale Espoir ambitionnait d’enchaîner contre les Pharaons Espoirs et de valider leur ticket pour le dernier carré de la compétition, mais a raté le coche en s’inclinant par la plus petite des marges. Conséquence, non seulement le capitaine Boubacar Traoré et ses coéquipiers ont perdu leur place de leader de la poule, mais sont désormais condamnés à gagner contre le Niger lors de la dernière journée de la phase initiale pour être sûrs de franchir le premier tour. C’est dire que la défaite concédée mercredi au Grand stade de Tanger complique un peu la tâche des Aigles Espoirs qui n’ont plus droit au faux pas. Face aux Égyptiens, les protégés du technicien Alou Badra Diallo sont complètement passés à côté du sujet.

Dès la 4è minute de jeu, l’équipe a concédé la première occasion mais a été sauvée par le gardien Lassine Diarra auteur d’une intervention énergique face à Ahmed Eid Mohamed Gadelhaq. Deux minutes plus tard, la sélection égyptienne revient à la charge avec Hatem Mohamed Mahmoud Mohamed qui oblige le dernier rempart des Aigles Espoirs à sortir le grand jeu pour claquer le ballon au corner (6è min). La troisième tentative sera la bonne pour les Pharaons Espoirs. Suite à un cafouillage dans la surface malienne, le capitaine Ibrahim Adel Aly Mohamed expédie une frappe puissante au fond des filets, (1-0, 10è min). Face à une sélection malienne méconnaissable, les Égyptiens continuent de dérouler et garder le pied sur le ballon jusqu’à la mi-temps.

à la reprise, le scénario reste inchangé. D’un côté, l’Égypte poursuivait sa domination territoriale et de l’autre, les Aigles Espoirs peinaient à retrouver leur football. Coup sur coup, le technicien, Alou Badra Diallo intègre trois joueurs : Coli Saco, Alhassane Tamboura et Brahima Diarra qui remplacent, respectivement Ladji Mallé, Mamadou Sangaré et Cheickna Diakité. Malheureusement, ces changements se révèlent infructueux notamment sur le plan offensif.

Conséquence : le score restera inchangé au tableau d’affichage jusqu’au coup de sifflet final de l’arbitre gambien, Lamin N. Jammeh. «Ce n’est pas fini, nous avons un dernier match samedi contre Niger et on fera tout pour l’emporter. Aujourd’hui (mercredi, ndlr), c’était un jour sans pour nous. Nous nous sommes perdus dans le jeu, ça arrive souvent et nous présentons nos sincères excuses aux supporters. Nous leur avons gâché la fête», a confié à la presse Boubacar Traoré après la rencontre. Le capitaine de la sélection nationale espoir ajoutera que l’équipe reste confiante et va se battre pour la qualification. Son coéquipier, Ibrahim Cissé abondera dans le même sens, tout en pointant du doigt l’arbitrage. «L’arbitrage a joué contre nous, et cela a déstabilisé le groupe et surtout le carton rouge de Mamady Diambou. Toutefois, rien n’est perdu, on va arracher la qualification pour les Maliens», a dit le joueur.    

Mercredi 28 juin au Grand stade de Tanger

Égypte-Mali : 1-0

But d’Ibrahim Adel Aly Mohamed (10è min)

Expulsion de Mamady Diambou (56è min) du Mali

Arbitrage du Gambien Lamin Jammeh, assisté du Kenyan Stephen Yiembe et du Congolais Styven Danek Moutsassi Moyo.

Égypte : Hamza Alla Abdalla Hussein, Ahmed Eid Mohamed Gadelhaq (Omar Fayed El Rakhawy, 53è min), Hossam Abdelmegeed Abdelsalam, Mahmoud Saber Abdelmohsen Hassan (Ali Zazaa, 82è min), Osama Fisal Ahmed Abdelhady, Ibrahim Adel Aly Mohamed (cap), Ahmed Atef Elsayed Mohamed El Sawy (Ahmed Atef Elsayed Mohamed El Sawy, 53è min), Ahmed Nabil Ashour Abdelaal, Mohamed Tarek Morad Hassan, Mohamed Mohamed Shehata Mahmoud, Hatem Mohamed Mahmoud Mohamed Hassan (Mohamed Ashraf El Bakry, 83è min). Sélectionneur : Mario Rogerio Reis Micale

Mali : Lassine Diarra, Fodé Doucouré, Hamidou Diallo, Ibrahima Cissé, Ahmed Diomandé (Mahamadou Guindo, 76è min), Mamady Diambou, Boubacar Traoré (cap), Mamadou Sangaré (Alhassane Tamboura, 46è min), Ladji Mallé (Coli Sacko, 46è min), A, Cheickna Diakité (Brahima Diarra, 46è min), Cheickna Doumbia (Mahamadou Bah, 77è min). Sélectionneur : Alou Badra Diallo.

Djeneba BAGAYOGO

Source : l’Essor

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

Blog

Mon analyse personnelle sur le projet de constitution :

A prime abord, on remarquera que la constitution n’est pas nouvelle car elle ne met pas sur pied une nouvelle république mais elle  se contente de modifier la constitution actuelle en y ajoutant d’autres institutions.

Lire la suite

© Dépêches du Mali 2012 - 2024