Mercredi 22 Mai 2024

Exposition Mali Jakura : L’art pour promouvoir la paix et la cohésion sociale

Promouvoir les industries culturelles et créatives pour renforcer la paix et la cohésion sociale au Mali, tel est le sens du projet Mali JAKURA, lancé officiellement le vendredi 19 août 2022, au siège de la Maison africaine de la Photographie.

Placée sous la présidence du ministre de la culture, de l’artisanat, du tourisme et de l’industrie hôtelière Andogoly Guindo, la cérémonie a enregistré entre autres, la présence de El Ghassim Ouane, chef de la MINUSMA et Edmond Moukala, représentant de l’UNESCO au Mali.

Selon Tidiani Sangaré, Directeur de la Maison Africaine de la photographie, le projet Mali JAKURA dont le thème est «l’art, vecteur de paix, de résilience et de vivre ensemble », sera mis en œuvre durant six mois avec la participation des régions de Ségou, Mopti, Tombouctou, Gao et le District de Bamako. « Il permettra d’offrir aux artistes photographes et peintres du Mali, un espace d’expression, de diffusion et de valorisation de la culture malienne. Il sera en outre, pour la jeunesse malienne, un café de sensibilisation et d’éducation à la culture de la paix et du vivre-ensemble », a-t-il souligné.
A en croire Dibi DEMBELE, Président du syndicat des photographes du Mali, « la situation actuelle du pays donne l’opportunité aux professionnels de la photographie, de dessiner le Mali dans sa profondeur par des artistes maliens et insipides par les faits réels du Mali ».
Le représentant de la Mission onusienne au Mali, El Ghassim Ouane a déclaré que : « C’est riche de sa diversité culturelle que le Mali a bâti son identité en tant que nation ». Pour lui, le projet Mali Ja Kura place la richesse culturelle du pays au service de la paix et de la cohésion sociale.
Prenant la parole, le Chef du bureau de l’UNESCO au Mali, Edmond Munkala a mis l’accent sur la richesse artistique du Mali, qui est un atout à privilégier pour la promotion du vivre-ensemble. Le projet Mali JaKura s’inscrit en droite ligne des engagements de l’UNESCO, pour promouvoir les industries culturelles et créatives du Mali et demeure une opportunité à plusieurs égards.
Pour le ministre Andogoly Guindo, la mise en œuvre du projet Mali Jakura est l’aboutissement d’un processus institutionnel et d’une volonté des autorités de la Transition, de mettre les arts et la culture au service de la promotion de la paix et du vivre-ensemble. Ce projet sera un socle, dira le ministre Guindo, pour véhiculer les messages de paix, surtout à un moment crucial pour notre pays. « Ces expositions seront présentées non seulement à Bamako, mais également dans certaines capitales régionales notamment à Ségou, Mopti, Tombouctou, Gao. Elles serviront de cadre aux artistes participant pour véhiculer leurs visions de la paix et du vivre-ensemble. Et d’inciter les populations à sauver nos rites et pratiques endogènes qui ont longtemps servi de socle à l’édification d’une vie communautaire stable et apaisée », a fait savoir le ministre de la culture.
Ousmane Tangara
Source : Le Challenger 25 Août 2022

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

Blog

Mon analyse personnelle sur le projet de constitution :

A prime abord, on remarquera que la constitution n’est pas nouvelle car elle ne met pas sur pied une nouvelle république mais elle  se contente de modifier la constitution actuelle en y ajoutant d’autres institutions.

Lire la suite

© Dépêches du Mali 2012 - 2024