Mardi 16 Juillet 2024

Diocèse de SIKASSO: Abbé Robert Cissé, nouvel évêque de Sikasso

Dans un Communiqué rendu public mercredi dernier, la Conférence Épiscopale du Mali a annoncé « qu'il a plu à sa Sainteté le Pape François de nommer le Révérend Abbé Robert Cissé, Évêque du diocèse de Sikasso, ce mercredi 14 décembre 2022 ».

L’abbé Robert Cissé est né à la maternité de Hamdallaye, aujourd’hui Maternité Renée Cissé à Bamako de Benjamin et de Suzanne Traoré. Il a été baptisé dans l’église du Badialan par le P. Jean-Baptiste Mayte, alors secrétaire de la Conférence Épiscopale du Mali.

Jusqu’à sa nomination comme évêque de Sikasso, il était recteur du Grand Séminaire Saint-Augustin de Samaya.

A l’âge de 7 ans, Robert est envoyé dans la famille de son oncle paternel à Sanzana (diocèse de Sikasso) où il a fait ses études primaires de 1974 à 1980 à l’école privée catholique de Sanzana. Ainsi, est-il resté très attaché à la famille de son oncle. Sanzana est une étape très importante dans son cheminement vocationnel et sa vie sacerdotale. Et feu l’abbé Pierre Berthé y a une responsabilité particulière.

Après le CEP, il exprime son désir de devenir prêtre à Son Excellence Monseigneur Jean-Marie Cissé, évêque de Sikasso et est admis au séminaire Notre Dame de la Présentation de Koulikoro au compte du diocèse de Sikasso. Il y suit le second cycle d’octobre 1980 à juin 1983. Après le DEF, il fait une demande pour continuer au séminaire Pie XII de Bamako.

Orienté au Lycée Prosper Kamara, il fait la série Lettres jusqu’en 1986 et passe, en ce temps, la première et la deuxième partie du baccalauréat malien en série Lettres. Ces condisciples sont entre autres, les abbés Fernand Coulibaly, le responsable des mass-médias de l’Eglise, Kizito Togo, Moïse Dembélé, entre autres…

De septembre 1986 à juin 1988, il est admis au grand séminaire saint Augustin de Bamako, alors logé dans les locaux du Centre Abbé David Traoré. Il fait partie de la dernière promotion du Mali à aller au grand séminaire Saint Pierre Claver de Koumi à Bobo-Dioulasso au Burkina Faso où il suit le cycle de Théologie jusqu’à sa sortie en juin 1993.

Il a passé une année de stage à la Paroisse ND de la Confiance de Kimparana de septembre 1990 à août 1991. Il rejoint de nouveau le grand séminaire Saint Pierre Claver de Koumi en septembre 1991. A la fin de l’année 1992, il est ordonné diacre par Mgr Jean-Gabriel Diarra, évêque de San. Il suivra la dernière année de formation à Koumi de 1992 à 1993.

Il est ordonné prêtre par Mgr Jean-Marie Cissé, évêque de Sikasso le 10 juillet 1993 à la Paroisse ND d’Afrique de Koutiala, en même temps que l’abbé Basile Dembélé, pour le compte du diocèse de Sikasso. Il choisit la devise : « Fortifié dans le Christ pour le service des hommes ».

De septembre 1993 à octobre 1995, Robert est vicaire à la paroisse ND de la Confiance de Kimparana ;

D’octobre 1995 à Juillet 1997, il est vicaire à la nouvelle paroisse fondée en milieu senoufo, la paroisse saint Paul de Fantéréla, avec résidence à Sikasso ;

De juillet 1997 à septembre 2000, il est nommé à la Paroisse Cathédrale Notre Dame de Lourdes comme curé ;

Après un temps d’absence du diocèse, (2 ans au séminaire de Koulikoro 2000-2002 et 2 ans d’études à Rome 2002-2004) il revient au diocèse et est nommé curé de la paroisse ND d’Afrique de Koutiala de septembre 2004 à septembre 2009. Pendant qu’il était en paroisse, il assumait également quelques responsabilités au niveau diocésain.

Dès la première année de son ministère, il est nommé responsable diocésain des vocations jusqu’en 1998-1999. Il a aimé ce travail sur lequel veillait son évêque Monseigneur Jean-Marie Cissé, comme la prunelle de son œil. Devant le peu de vocations dans son diocèse, durant les dures années qu’ont connues nos écoles, il va s’investir pour susciter des vocations.

Etienne Fakaba Sissoko

Source: Mali Tribune

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

Blog

Mon analyse personnelle sur le projet de constitution :

A prime abord, on remarquera que la constitution n’est pas nouvelle car elle ne met pas sur pied une nouvelle république mais elle  se contente de modifier la constitution actuelle en y ajoutant d’autres institutions.

Lire la suite

© Dépêches du Mali 2012 - 2024