Mardi 16 Juillet 2024

Patrimoine culturel immatériel : Le Mali compte 6 nouveaux trésors humains vivants

Il s’agit de Mouhamedou Ould Cheikh Hamahoullah Haïdara dit Bouyé, Mamadou Boubou Niang, Anna Kodio, Cheik Malifalilou Yiriba Diarra, Mme Diakité Hadja Youma Aïssata Kébé et de Lassana Sidy Mouleikafou.

Ils seront proclamés (sauf report de la cérémonie annoncée à cet effet) le 30 décembre prochain « Trésors humains vivants » de l’année 2022

 «En Afrique, un vieillard qui meurt est une bibliothèque qui brûle». Cette pensée du célèbre homme de culture, Amadou Hampâté Ba, a inspiré notre pays quant à la mise en œuvre du projet portant création des Trésors humains vivants (THV).

C’est dans cette dynamique que le ministère de l’Artisanat, de la Culture, de l’Industrie hôtelière et du Tourisme, a proclamé de nouveaux Trésors humains vivants. Cela suivant décision n°2022 000198 MACIHT-SG du 14 décembre 2022 relative à la loi n°2022-034 du 28 juillet fixant le régime de la protection et de la promotion du patrimoine culturel national s’appliquant aux personnes proclamées Trésors humains vivants.

Il s’agit de Mouhamedou Ould Cheikh Hamahoullah Haidara dit Bouyé, autorité morale médiateur social, Mamadou Boubou Niang, tradithérapeuse magicien, Cheik Malifalilou Yiriba Diarra, tradithérapeute, historien traditionaliste, Anna Kodio, traditherapeute, magicienne, Mme Diakité Hadja Youma Aïssata Kébé, médiatrice sociolculturelle et Lassana Sidy Mouleikafou, tradithérapeute. Ces personnes bénéficient ainsi de la reconnaissance nationale pour services rendus pour la valorisation du patrimoine.

Selon le directeur national du Patrimoine culturel, les nouveaux THV seront proclamés officiellement le vendredi 30 décembre, sauf report. Cette proclamation, explique Moulaye Coulibaly, se fait conformément à la décision n°2022 000198 MACIHT-SG du 14 décembre 2022 relative à la loi N°2022-034 du 28 juillet fixant le régime de la protection et de la promotion du patrimoine culturel national. Selon lui, les six nouveaux s’ajoutent au neuf anciens.

Les critères de sélection, selon le technicien, sont la valeur de témoignage du génie créateur humain, l’enracinement dans les traditions culturelles et sociales, le caractère représentatif pour une communauté ou un groupe donné, l’aptitude à continuer à développer ses connaissances et son savoir-faire…

Conformément à la convention de l’Unesco en 2003 ratifiée par le Mali en 2005,  pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel, notre pays a décidé de formaliser ce dynamisme à travers le département en charge de la Culture. Qui, à travers la direction nationale du patrimoine culturel, a mis en place le système national de Trésors humains vivants au Mali suivant décision n°000089/MC-SG du 27 mars 2008 portant création de la commission nationale de sélection et de proclamation des trésors humains.    

Cependant, les THV restent mal connus de nos compatriotes, la mobilisation sociale étant faible. Il importe alors de les faire connaître en milieu scolaire afin de pérenniser nos savoirs locaux.  

Source : l’Essor

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

Blog

Mon analyse personnelle sur le projet de constitution :

A prime abord, on remarquera que la constitution n’est pas nouvelle car elle ne met pas sur pied une nouvelle république mais elle  se contente de modifier la constitution actuelle en y ajoutant d’autres institutions.

Lire la suite

© Dépêches du Mali 2012 - 2024