Mardi 16 Juillet 2024

Saint-Valentin 2023 au Mali : Les amoureux, mains vides et ventre creux !

Chaque 14 février, la Saint-valentin, la fête des Amoureux, est célébrée par les amoureux à travers le monde. Même si l’origine de cette fête remonte dans les civilisations occidentales elle est célébrée au Mali par un nombre important de nos concitoyens qui ne manquent jamais au rendez-vous. Remise des cadeaux, soirée romantique, sortie en amoureux…Histoire de prouver son amour à son compagnon ou à sa compagne. Cependant, pour cette année, à cause de la crise économique de nombreux ‘’tourtereaux’’ passeront cette fête, les mains vides et le ventre creux. Lisez notre micro-trottoir sur ce que les Maliens pensent de cette fête !

Au Mali, après les fêtes de fin d’année (Noêl et Saint Sylvestre) tous les regards, plutôt tous les esprits se braquent sur le 14 février. Cette date célèbre la fête du Saint-valentin, dénommée la fête des amoureux.

A la veille de cette fête, beaucoup de jeunes en parlent dans des grins et d’autres sur les réseaux sociaux. Les ventes des gadgets aux aspects romantiques vont bon train. Sont programmées, des soirées romantiques partout dans la ville. Or, pendant cette fête, ce qui est le plus important est le cadeau qu’on va donner à son compagnon ou à sa compagne. Des montres, des colliers, des vêtements, des parfums ou même des voitures, tout est précieux comme cadeaux au prorata des conditions financières des fêtards.

Cependant, en raison de la crise économique qui sévit dans le pays, cette année cette fête passe inaperçue, surtout que sa célébration tombe sur un jour ouvrable. Dans les différents marchés et autres surfaces commerciales, on ne se bouscule point devant les rayons de vente de cadeaux. D’ailleurs, les uns et les autres trouvent un alibi pour passer sous l’éteignoir la célébration de cette fête.

Pour Mr Coulibaly, un jeune entrepreneur, qui vient de se fiancer avec sa dulcinée il y a de cela quelques jours, la fête de Saint-valentin est la fête des amoureux. Pour cacher mal sa difficulté financière, il généralise la situation. Cela, en affirmant que cette fête n’est pas seulement celle des amants, mais l’occasion d’expression de l’amour en général. C’est-à-dire l’amour que quelqu’un peut porter envers les autres : ses frères, ses sœurs, ses amis etc.  Et de poursuivre qu’il fallait obligatoirement décréter un jour pour cela puisque selon lui l’amour est trop important dans tout ce que nous faisons. A ses dires, les Maliens ont tendance à mal interpréter les choses. « Beaucoup font des choses qui n’ont rien à voir avec la Saint-valentin que les européens fêtent. Par exemple, certains profitent de cette occasion pour piéger les filles. Ça ce n’est pas de l’amour », a-t-il dit. Que s’il avait des moyens, il allait offrir des cadeaux à toutes les personnes qu’il aime. Pour lui, les Maliens peuvent bien et bel fêter la Saint-valentin, mais que les compagnes doivent comprendre que la situation du pays ne sied pas à des offrandes de cadeaux.

Pour Mme Doumbia, la Saint-valentin a été toujours une opportunité entre elle et son mari d’enterrer leurs mésententes. « Tous les soirs du 14 février, on sort pour le restaurant », a-t-elle dit. Pour elle, malgré que cette fête soit d’origine occidentale, les Maliens doivent aussi davantage la célébrer pour le bien des couples et des mariages. « On sait qu’aujourd’hui, rien ne va dans les couples, c’est parce qu’il manque l’amour et des occasions pour matérialiser cet amour entre les conjoints », a-t-elle souligné, tout en reconnaissant qu’avec la situation de pauvreté, il serait difficile de pouvoir faire des cadeaux réciproquement.

Au-delà de la crise financière, Moussa Coulibaly estime que l’on peut bien se passer de telle fête. Qui ne fait qu’encourager la débauche et la transgression de nos bonnes mœurs. « N’imaginez-vous pas ce qui se passe le soir de la saint valentin ? », se questionna-t-il.  Et de continuer que beaucoup de jeunes ne commettent que des péchés au cours de cette fête. Pour lui, l’amour doit être célébré tous les jours et pas seulement à cette date du 14 février.

En somme, au regard du manque d’argent dans le pays, cette fête retrouvera son véritable sens au Mali. Car, selon plusieurs récits, elle découle de l’attitude d’un prêtre romain emprisonné, qui serait tombé sous le charme de la fille de son geôlier, alors qu’il attendait son exécution, et aurait échangé avec elle des mots d’amour signés « Ton Valentin ».

Adama Tounkara

Source: Le Sursaut

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

Blog

Mon analyse personnelle sur le projet de constitution :

A prime abord, on remarquera que la constitution n’est pas nouvelle car elle ne met pas sur pied une nouvelle république mais elle  se contente de modifier la constitution actuelle en y ajoutant d’autres institutions.

Lire la suite

© Dépêches du Mali 2012 - 2024