Vendredi 01 Décembre 2023
Le serment

Marché financier: le Mali mobilise 33 milliards de FCFA

Le Mali a levé ce mercredi 5 octobre 2022 sur le marché financier de l’UMOA la somme de 33 milliards de FCFA à l’issue d’une émission simultanée de bons assimilables du trésor (BAT) et d’obligations de relance du trésor.

L’émetteur avait mis en adjudication 30 milliards. Le montant des soumissions s’est élevé à 47,101 milliards. Ce qui donne un taux de couverture du montant mis en adjudication de 157,00%.

Notre pays revient en force sur le marché financier, après la levée des sanctions économiques de la CEDEAO, le 3 juillet dernier, pour avoir accepté les propositions de l’organisation sous régionale en dévoilant le chronogramme des élections en vue du retour à l’ordre constitutionnel.

Après la fin de ces sanctions qui avaient étouffé l’économie nationale avec comme corolaire l’impossibilité notamment pour l’État de régler des factures de ses fournisseurs, le Mali veut conforter ses finances publiques et poursuivre ses investissements en levant des fonds sur le marché financier.

En un laps de temps, les autorités maliennes ont déjà mobilisé des centaines de milliards de FCFA avant cette récente opération de 33 milliards de FCFA.  Grâce à ces financements, notre pays a pu payer ses fournisseurs à hauteur de plus de 200 milliards de FCFA, selon un communiqué du ministre de l’Économie et des finances.

En s’acquittant de ses obligations, la transition contribue ainsi à relancer l’économie nationale suffoquée par plusieurs facteurs.

S’agissant de l’opération de ce mercredi, le montant global des soumissions retenues par l’émetteur est de 33 milliards de FCFA et celui rejeté est 14,101 milliards de FCFA. Ce qui donne un taux d’absorption de 70,06%.

Les titres émis sont remboursables le premier jour ouvré suivant la date d’échéance fixée au 5 avril 2023 pour les bons, au 6 octobre 2025 pour les obligations de 3 ans et au 6 octobre 2029 pour celles de 7 ans.

Les intérêts des bons sont payables d’avance et précomptés sur la valeur nominale de ces titres. Concernant les intérêts des obligations, ils sont payables dès la fin de la première année à un taux d’intérêt fixe de 5,85% pour les titres de 3 ans et 6,25% pour ceux de 7 ans.

PAR SIKOU BAH

Source: Info-Matin

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

Blog

Mon analyse personnelle sur le projet de constitution :

A prime abord, on remarquera que la constitution n’est pas nouvelle car elle ne met pas sur pied une nouvelle république mais elle  se contente de modifier la constitution actuelle en y ajoutant d’autres institutions.

Lire la suite

© Dépêches du Mali 2012 - 2023