Lundi 26 Février 2024

Conseil national de Transition : Éclairages sur le budget

Au niveau de l’organe législatif de la Transition, le budget 2023 connaît une augmentation par rapport à celui de 2022, d’après l’avant-projet qui sera soumis à l’arbitrage du bureau.

Cette augmentation n’entraîne pas une hausse des traitements des membres ni des salaires du personnel

Pour rappel, le budget du Conseil national de Transition (CNT) se chiffrait à un peu plus de 12,3 milliards de Fcfa en 2021. Il est passé à 12,4 milliards de Fcfa en 2022 soit une augmentation de 131 millions de Fcfa. Pour 2023, selon nos sources, l’avant-projet de budget affiche 13,3 milliards de Fcfa, soit une augmentation de 881 millions de Fcfa.

Il faut souligner que le budget du CNT comme celui de la présidence de la République ou de l’Agence nationale de la securité d’état se fait par dotation. Il couvre 18 rubriques notamment, les dépenses en investissement, les dépenses en investissement (monture) c’est-à-dire tout ce qui concerne les primes octroyées aux membres du CNT. Il prend en charge également les contributions au fonctionnement des organismes. Notre pays est membre de plusieurs organisations parlementaires, entre autres, l’Union interparlementaire (UIP), l’Union parlementaire africaine (UPA), l’Assemblée parlementaire de la Francophonie (APF), le Comité interparlementaire de l’Uemoa (CIP-Uemoa). Le Mali, à travers le budget du CNT,  paye des contributions annuelles au fonctionnement de ces organisations.

Le budget de l’organe législatif de la Transition prend en compte, en outre, les dépenses pour les achats de matériels et le fonctionnement des services, les besoins nouveaux des services, l’eau, l’électricité, les frais de transport, les indemnités de session, les indemnités de déplacement. Par ailleurs, il prend en charge les redevances téléphoniques, les frais postaux, les honoraires et frais d’études administratives, l’entretien courant des bâtiments, la participation au fonctionnement, le PREM (Unacem) qui est le traitement du personnel extérieur de l’organe, celui du personnel qui compte plus de 200 agents en plus des 121 membres du CNT.

L’organe législatif va bientôt être renforcé par l’arrivée de 26 nouveaux membres. L’avant-projet de budget 2023 tient compte de cette situation et prend en charge le traitement de ces nouveaux membres. L’augmentation des budgets d’année en année s’explique par la conjoncture internationale. Comme c’est le cas du budget d’état chaque année, celui du CNT non encore soumis à l’arbitrage du bureau connait une augmentation à noter que les salaires et indemnités des membres du CNT et même du personnel demeurent inchangés.

Source : l’Essor

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

Blog

Mon analyse personnelle sur le projet de constitution :

A prime abord, on remarquera que la constitution n’est pas nouvelle car elle ne met pas sur pied une nouvelle république mais elle  se contente de modifier la constitution actuelle en y ajoutant d’autres institutions.

Lire la suite

© Dépêches du Mali 2012 - 2024