Jeudi 25 Avril 2024

Boissons : Coca-Cola s’en va du Mali

Coca-Cola a informé de la rupture de son contrat de mise en bouteille avec Bramali. Selon la firme américaine, la raison serait que Bramali devrait se mettre à des normes et standards pour pouvoir continuer à exploiter la licence de Coca-Cola.

Depuis un certain temps, Coca-Cola a disparu des offres de Bramali, remplacée par une boisson allemande similaire. En effet, le groupe Coca-Cola, dans un communiqué publié depuis son siège africain de Johannesburg hier, a déclaré, « remodeler » et « consolider » sa présence en Afrique « en veillant à ce que les moyens et les investissements appropriés soient déployés afin de doubler la mise en matière d’engagements de croissance durable dans les communautés à travers l’Afrique ».

Ce processus a été lancé en 2020, année où la compagnie a pris des mesures stratégiques visant à réorganiser le système Coca-Cola et à renforcer sa présence en Afrique et sa concentration sur le continent. L’unité opérationnelle africaine a été créée en 2021.

Par la même occasion, des changements ont été annoncés parmi les embouteilleurs locaux agréés. Ces changements, qui en sont à divers stades d’avancement, indique la multinationale, devraient impliquer des investissements en capitaux d’une valeur initiale de $ 150 millions destinés à acquérir et installer en 2022 de nouvelles lignes de préparation et d’emballage.

Et les embouteilleurs qui seraient à la traine verraient leur contrat résilier, ce qui a été le cas pour le Mali.

Pour le moment, la société Bramali n’a pas réagi, attenant de faire un message unique du groupe.

Alexis Kalambry

Source : Mali Tribune 29 Oct 2022

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

Blog

Mon analyse personnelle sur le projet de constitution :

A prime abord, on remarquera que la constitution n’est pas nouvelle car elle ne met pas sur pied une nouvelle république mais elle  se contente de modifier la constitution actuelle en y ajoutant d’autres institutions.

Lire la suite

© Dépêches du Mali 2012 - 2024