Jeudi 02 Février 2023

Nous suivre

C'est Qui Ça ?

GAG

Image marquante

Commune Rurale de Kadiana : Le Maire Zoumana Sangaré démis de ses fonctions…

Le Maire de la Commune Rurale de Kadiana, dans le cercle de Kolondiéba, a été révoqué pour fautes graves, à l’aide du décret n° 2022-0669 PT-RM du 09 novembre 2022 du Président de la transition, Chef de l’Etat.

Selon le décret présidentiel, M. Zoumana Sngaré, Maire de la Commune rurale de Kadiana dans le cercle de Kolondiéba est révoqué de ses fonctions pour fautes graves contraires aux devoirs de sa charge. Il s’agit du non versement des frais d’édilité d’un montant de huit millions trois cent soixante mille (8 360 000) francs CFA.

Une autre raison de la révocation du Maire Zoumana est le non reversement à la Perception d’un montant de cinquante un million deux cent quatre-vingt-cinq mille (51 285 000) francs CFA issus de l’indemnisation des infrastructures communales affectées par la réalisation de la route Zantièbougou-Kadiana (frontière ivoirienne).

Aussi, son sort résulte du non reversement d’une partie des fonds reçus de la vente des places du marché aux abords de la route Zantiébougou-Kadiana d’un montant de huit cent vingt mille (820 000francs CFA) ainsi que le retrait et l’affectation irréguliers de parcelles de terrains de particuliers.

Enfin, la situation qui enfonce davantage Monsieur Zoumana Sangaré et qui ne ressort pas sur la décision de sa révocation, est la construction d’un immeuble à étage (voir la photo d’illustration de l’article) au bord de cette même route goudronnée de Zantièbougou-Kadiana.

En entendant, le Maire Zoumana Sangaré est en taule position. Ne ce reste qu’une question de jour.

Adama Coulibaly

Source : Nouveau Réveil 26 Nov 2022

Commentez avec facebook

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

Blog

Lettre ouverte à messieurs les chefs d’État de la Cedeao

Messieurs les chefs d’État,

Avec toutes mes excuses et la déférence due à votre rang, j’ai à cœur de vous parler de la situation de crise multidimensionnelle qui sévit dans mon pays depuis janvier 2012, -près de 10 ans déjà- et de la lecture peu heureuse que vous, au sein de la Conférence des chefs d’État de la CEDEAO, en faites, avec une certaine altération des idéaux de notre organisation régionale d’intégration.

Lire la suite

Ecoutez

« DIS ! » Le Débat Interactif du Soir

Thème : Les nouvelles autorités de la transition peuvent-elles venir à bout de l’insécurité grandissante ?

13 Juillet


JÒ KÓNO

 

Réécoutez votre émission de débat politique en bambara.

Dans JÒ KÓNO, Moussa Timbiné reçoit M. Nouhoum Togo, Président de l’Union pour la Sauvegarde de la République.

13 Juillet

© Dépêches du Mali 2012 - 2023