Jeudi 25 Avril 2024

Carte d’identité biométrique du Mali : La confection est assurée par une société malienne et non une entreprise allemande

La carte d’identité biométrique est conçue au Mali et par des Maliens à travers la société malienne M-SI, expérimentée dans le domaine de la biométrie. La base de données et tous les équipements sont au Mali.

C’est l’assurance donnée par un proche du dossier qui a tenu à apporter des éclaircissements suite à une autre version des faits constatée. En effet, dit notre interlocuteur, la carte d’identité biométrique est confectionnée par une société malienne du nom de M-SI, et non une société allemande. La production est totalement assurée par une société malienne.

En effet, le gouvernement du Mali a décidé la mise en circulation de la carte d’identité biométrique conformément aux normes de la CEDEAO à travers le décret N°2022 0639/PT-RM du 3 novembre 2022. Selon le décret l’instituant, la carte nationale d’identité biométrique sécurisée est obligatoire à partir de 15 ans avec une durée de validité de 5 ans. La première dotation est gratuite, mais le renouvellement est payant. Elle remplace de plein droit la carte NINA, la carte d’identité nationale et la carte consulaire. Selon le même document, le système de gestion et de production de la carte nationale d’identité biométrique sécurisée est placé sous la responsabilité du ministre chargé de la sécurité. En outre, le précieux sésame est fabriqué à partir d’une matière plastique en polycarbonate comprenant tous les dispositifs de sécurité destinés à éliminer les risques de falsification ou de contrefaçon. Le décret renseigne que la carte nationale d’identité biométrique sécurisée, document administratif national, peut assurer d’autres fonctions en dehors de l’identification nationale. Il est précisé aussi que l’actuelle carte nationale d’identité reste valide, au maximum une année, après la délivrance des premières cartes nationales d’identité biométriques sécurisées. Ce délai peut être prorogé par un arrêté du ministre chargé de la Sécurité. Et les anciennes cartes nationales d’identité et consulaires, et la carte du numéro d’identification nationale (NINA) sont remises aux autorités compétentes lors de la délivrance de la carte nationale d’identité biométrique sécurisée. « L’entrée en vigueur de la carte nationale d’identité biométrique sécurisée met fin à la production et à la délivrance de la carte NINA, la carte d’identité nationale et la carte consulaire », a signalé le document.

« Pour une question de sécurité nationale »

En effet, la gestion de la carte d’identité biométrique est liée aux données biométriques de tous les citoyens dont s’occupe la Cellule de traitement des données d’état civil (CTDEC). Cela engage la sécurité intérieure et pour des raisons de sécurité, il ne peut pas être procédé à un appel d’offres ouvert comme les marchés ordinaires (fournitures de produits ou matériels courant) et cela ne sous-entend aucunement qu’il y a un manque quelconque de transparence, selon un responsable du département de la sécurité.

Le rôle de Dermalog

Le rôle de Dermalog Identifacation Systems Gmbh dans le processus est la fourniture de certains équipements et la formation du personnel malien dans un volet bien établi de transfert de compétences. Cela n’est pas une première au Mali. En dehors de ces deux volets, aucune société étrangère n’interfère dans la gestion des données des citoyens maliens qui relève même de notre sécurité nationale. L’entreprise M-SI en charge de la confection et de la production de la carte par son expérience a déjà produit plus de trois millions de cartes biométriques avec les structures maliennes, ce qui est une fierté.

Hadama B. FOFANA

Source : Le Républicain 30 Déc 2022

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

Blog

Mon analyse personnelle sur le projet de constitution :

A prime abord, on remarquera que la constitution n’est pas nouvelle car elle ne met pas sur pied une nouvelle république mais elle  se contente de modifier la constitution actuelle en y ajoutant d’autres institutions.

Lire la suite

© Dépêches du Mali 2012 - 2024