Samedi 22 Juin 2024

Société B2Gold : Près de 19 tonnes d’or produites par la mine de Fekola en 2022

En 2022, la société B2Gold a globalement dépassé sa fourchette prévisionnelle annuelle en produisant 1.027.874 onces, dont 598.661 onces (environ 19 tonnes) produites par sa mine de Fekola au Mali.

Les responsables de la compagnie minière se sont félicités de cette performance opérationnelle, lors d’une conférence de presse consacrée à la présentation du bilan de l’année écoulée et de l’état d’avancement des projets de 2023. C’était, hier au siège de B2Gold à la Cité du Niger, en présence de ses partenaires.

Les principaux animateurs de la rencontre étaient Clive Johnson et Bill Lytle, respectivement président directeur général et directeur général de B2Gold au Mali. Bill Lytle a, d’entrée de jeu, précisé que la mine de Fekola a produit 598.661 onces au cours de l’année 2022, ce qui est à la limite supérieure de sa fourchette de production (entre 570.000 et 600.000 onces). Au quatrième trimestre, cette mine a atteint un record de production trimestriel de 244.013 onces d’or.

«Le maintien de l’entretien d’une relation positive et productive avec le gouvernement et le peuple maliens est d’une extrême importance pour la société. B2Gold et le gouvernement du Mali ont travaillé avec acharnement pour maintenir le projet-Fekola sur la bonne voie», a noté le directeur général. Bill Lytle a ajouté que sans les efforts dévoués des employés et le soutien de leurs familles et des communautés, les réalisations au Mali ne seraient pas possibles.

En termes de contribution à l’économie nationale, Bill Lytle a déclaré avoir versé 228 milliards de Fcfa à l’État malien en 2022. Ce montant porte la contribution totale de la société à plus de 813 milliards de Fcfa, depuis sa mise en activité en 2016. En outre, la compagnie a créé 539 nouveaux emplois en 2022. «Quatre cent postes supplémentaires seront disponibles courant 2023. Près de 8% des salariés sont des femmes. Ce pourcentage est parmi les plus élevés du secteur miner malien», a annoncé le directeur général de B2Gold.

Parlant de la chaîne d’approvisionnement, Bill Lytle a indiqué que le projet-Fekola a acheté pour 311 milliards de Fcfa de matières premières, dont les 51% sont nationaux et 49% internationaux. Cela signifie, a-t-il interprété, que B2Gold a acheté des produits au Mali pour une valeur totale de 158 milliards de Fcfa au cours de l’année écoulée. Pour la centrale solaire de Fekola, la société prévoit de réduire la consommation de mazout lourd (HFO) de Fekola de 13.188.527 litres par an et diminuer les émissions de dioxyde de carbone de 37.164 tonnes.

S’agissant des investissements, le président directeur général de B2Gold a indiqué que la société a continué d’investir au Mali par l’acquisition de terrains supplémentaires au sein du complexe de Fekola. «En avril dernier, nous avons finalisé l’acquisition du permis de Bakolobi au Mali auprès d’une société malienne. B2Gold a mené un programme de forages d’environ 184.000 mètres en 2022 pour un coût de 21 milliards de Fcfa. Et a prévu un budget de 19,5 milliards de Fcfa en 2023 pour le forage d’environ 127.000 mètres de circulation inverse et de forage au diamant», a détaillé Clive Johnson.

B2Gold et le peuple malien ont réussi à atteindre le succès de production 2022 malgré une année difficile qui comprenait des défis continus au niveau de la chaine d’approvisionnement, a fait remarquer le président directeur général. Cette conjugaison réussie des efforts pour surmonter les difficultés permet aujourd’hui à la compagnie d’envisager l’avenir avec optimisme. À partir de ses trois mines actives, sa production en 2023 devrait se situer entre 940.000 et 1.010. 000 onces. La contribution de Fekola devrait se situer entre 580.000 et 610.000 onces.

Fatoumata M. SIDIBÉ

Rédaction

Source : L'Essor

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

Blog

Mon analyse personnelle sur le projet de constitution :

A prime abord, on remarquera que la constitution n’est pas nouvelle car elle ne met pas sur pied une nouvelle république mais elle  se contente de modifier la constitution actuelle en y ajoutant d’autres institutions.

Lire la suite

© Dépêches du Mali 2012 - 2024