Lundi 26 Février 2024

A propos des 9,938 milliards alloués aux cotonculteurs : Le directeur de la production de la CMDT dévoile les modalités de répartition

À cause de l’invasion précoce des champs par de nouvelles espèces de Cicadelles (Jassides) et des cas d’inondations par endroit, entre autres, la campagne cotonnière 2022/2023 a enregistré une baisse drastique de la production et a plongé beaucoup de cotonculteurs dans insolvabilité et l’incapacité de solder leur dette. C’est ainsi qu’à la demande de l’administration de la CMDT, les plus hautes autorités ont décidé d’annuler la dette au prorata des superficies perdues. L’annonce a été faite lors de la 13e session du Conseil Supérieur de l’Agriculture à la faveur duquel le chef de l’Etat a décidé de mettre à la disposition des cotonculteurs une enveloppe de 9,938 milliards de nos francs en vue de les aider à faire face aux conséquences des sinistres et de l’invasion des jassides. Depuis cette annonce, les supputations vont bon train notamment sur la clé de répartition de cette manne financière qui, selon des mauvaises langues, serait destinée à l’ensemble des cotonculteurs. Pour couper court à ses rumeurs, le Directeur de la production agricole a rencontré la presse le jeudi dernier dans les locaux de la holding. Selon Moro Diakité, l’encadrement de la CMDT, sous le leadership de son PDG, Dr Nango Dembélé, avait pris soins de recenser, depuis septembre 2022, 125 971 hectares de superficies perdues, soit 33 241 au niveau de la filiale de Sikasso, 27 245 à Koutiala, 20 035 à Kita, 18 245 à Bougouni, 12 235 à Fana et 4 970 dans la zone OHVN. Ainsi, dans les proportions de leurs superficies affectées, seuls les cotonculteurs sinistrés ou victimes de l’attaque des jassides seront bénéficiaires de cette subvention spéciale, a indiqué M. Diakité. Et de préciser que la modalité de paiement aux producteurs sinistrés consiste à leur rembourser la valeur des intrants utilisés sur les superficies abandonnées pour ceux d’entre eux qui avaient totalement payé à la CMDT et à déduire les montants dus des impayés pour ceux que les sinistrés ont empêchés de rembourser leur crédit de la campagne écoulée à cause. En somme seuls les cotonculteurs ayant perdus des superficies vont bénéficier de cette somme.

En attendant, ladite somme n’a même pas été encore mise à la disposition de la CMDT, selon son Directeur de la production agricole, qui promet toutefois de rapprocher très prochainement l’Etat pour la mobilisation de la manne.

Amidou Keita

Source : Le Témoin 11 Juil 2023

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

Blog

Mon analyse personnelle sur le projet de constitution :

A prime abord, on remarquera que la constitution n’est pas nouvelle car elle ne met pas sur pied une nouvelle république mais elle  se contente de modifier la constitution actuelle en y ajoutant d’autres institutions.

Lire la suite

© Dépêches du Mali 2012 - 2024