Lundi 26 Février 2024

Flambée du prix de la farine : L’inquiétude des boulangers et pâtissiers

Les boulangers et pâtissiers ont été reçus, mardi dernier, par le Premier ministre Choguel Kokalla Maïga. Le prix de la farine de blé était au centre des échanges qui se sont déroulés en présence du ministre de l’Industrie et du Commerce, Moussa Alassane Diallo.

À la fin de l’audience, le secrétaire général de la Fédération des boulangers et pâtissiers, Ahmed Dembélé, a confié que sa délégation était venue échanger avec le chef du gouvernement sur les difficultés auxquelles les boulangers et pâtissiers du Mali sont confrontés. Il a cité en exemple l’augmentation du prix de la farine qui est intervenue depuis deux ans avec l’apparition de la maladie de Covid-19. La situation a été aggravée par la guerre entre la Russie et l’Ukraine. «De 16.000, on est venu jusqu’à 27.500 Fcfa» le sac de 50 kg, a-t-il déploré.

Concernant le blé, Ahmed Dembélé dira que son prix a baissé de plus de 40 à 50%. Et d’ajouter que dans les bourses, le prix est de 300, 280 et 220 Fcfa le kilogramme. «Or, le jour où on avait fixé le prix du sac à 25.000 Fcfa, le kilogramme du blé était à 430 Fcfa. Jusqu’à présent, il n’y a pas assez de diminution du prix sur le marché», a-t-il révélé.

Le chef de la délégation a indiqué vouloir proposer la diminution du prix de la farine de commun accord avec les acteurs concernés. «Il faut qu’on s’assoie ensemble pour discuter, pour voir comment trouver une solution», a insisté Ahmed Dembélé qui a signalé que son groupement poursuivra les discussions avec le ministre de l’Industrie et du Commerce.

Souleymane SIDIBE

Source : l’Essor

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

Blog

Mon analyse personnelle sur le projet de constitution :

A prime abord, on remarquera que la constitution n’est pas nouvelle car elle ne met pas sur pied une nouvelle république mais elle  se contente de modifier la constitution actuelle en y ajoutant d’autres institutions.

Lire la suite

© Dépêches du Mali 2012 - 2024