Lundi 26 Février 2024

«Vente illégale» de l’espace public du Parc des hôtes : L’appel d’un citoyen au Président de la Transition

Nouhoum Maïga, secrétaire chargé de l’environnement assainissement et changement au bureau exécutif du Conseil national de la société Civile du Mali et Président du Collectif pour la restauration des espaces publics au Mali lance au Président de la Transition un «appel urgent pour mettre fin à la vente illégale de l’espace public du parc des hôtes du Mali à Hamdalaye ACI 2000 près du CFAO Motors».

Excellence,

Nous, citoyens et amoureux de la nature, souhaitons attirer votre attention sur une situation alarmante qui se déroule actuellement à Hamdalaye ACI 2000, près de  CFAO Motors Mali.

Il s’agit de la vente illégale de l’espace public du parc des hôtes, un lieu emblématique où de nombreuses personnalités telles que Nelson Mandela, Kofi Annan, le pape Jean-Paul II et bien d’autres ont planté des arbres lors de leur passage au Mali.

Ce parc, qui est un symbole de paix, de rencontre et de préservation de l’environnement, est menacé par un projet de construction en cours.

Il est impératif d’agir rapidement pour préserver cet espace unique qui a une valeur historique, culturelle et écologique inestimable.

Nous faisons appel au nouveau ministre de l’Environnement ainsi qu’à toutes les parties prenantes, y compris les associations et les Ong impliquées dans la protection de l’environnement, pour se lever contre ce projet destructeur.

Nous vous demandons instamment de stopper immédiatement les travaux en cours sur cet espace et de prendre toutes les mesures nécessaires pour sauvegarder le parc des hôtes du Mali.

Ce parc, en plus d’être un lieu de détente et de loisirs pour les résidents locaux, est également un sanctuaire pour la faune et la flore locales. Il contribue à la préservation de la biodiversité et à la lutte contre le changement climatique.

Perdre cet espace signifierait priver les générations futures d’un héritage naturel et culturel précieux.

Nous vous invitons donc à agir rapidement et à mobiliser tous les moyens nécessaires pour protéger le parc des hôtes du Mali.

Nous vous demandons de faire respecter la loi et de prendre des mesures strictes à l’encontre de ceux qui sont impliqués dans cette vente illégale de l’espace public.

En agissant ensemble, nous pouvons préserver cet espace précieux pour les générations présentes et futures et continuer à honorer les valeurs de paix, de respect de l’environnement et de la diversité culturelle que ce parc incarne.

Nous vous remercions sincèrement pour votre attention et votre engagement à protéger notre patrimoine naturel et culturel.

Veuillez agréer, Excellence, l’expression de notre respectueuse considération.

Nouhoum Maiga

Chargé de l’environnement assainissement et changement au bureau exécutif du Conseil national de la société Civile du Mali

Président du Collectif pour la restauration des espaces publics au Mali

Source: Le Challenger

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

Blog

Mon analyse personnelle sur le projet de constitution :

A prime abord, on remarquera que la constitution n’est pas nouvelle car elle ne met pas sur pied une nouvelle république mais elle  se contente de modifier la constitution actuelle en y ajoutant d’autres institutions.

Lire la suite

© Dépêches du Mali 2012 - 2024