Jeudi 25 Avril 2024

Pôle national économique et financier: Sale temps pour l’ex-président de l’Assemblée nationale et collaborateurs

Issiaka Sidibé, 77 ans, ancien président de l’Assemblée nationale sous IBK, et quatre de ses collaborateurs ont été placés sous mandat de dépôt le mercredi 9 août. Une inculpation du juge d’instruction du Pôle national économique et financier.

Des sources évoquent un montant à eux reproché de 9 milliards de F CFA.

Issiaka Sidibé, ancien président du Parlement, Modibo Sidibé, ancien secrétaire général et présentement secrétaire général du Conseil national de transition (CNT), Mamoutou Touré dit Bavieux, ex-directeur du service administratif et financier et président sortant de la Fémafoot,

Anfa Kalifa, ex-contrôleur financier et Demba Traoré, ex comptable, tous de l’Assemblée nationale de la magistrature 2014-2020, sont placés depuis mercredi matin sous mandat de dépôt dans une affaire de corruption. Ils sont accusés de crime d’atteinte aux biens publics, faux et usage de faux et complicité. Le dossier pèse 9 milliards de F CFA, selon des sources. Issiaka Sidibé dit Isaac est un douanier de classe exceptionnelle à la retraite et militant du RPM, l’ex-parti au pouvoir. Très proche de la famille d’IBK

(il est le beau-père du fils aîné de l’ancien président Karim Kéita), il a été élu au perchoir de 2014 à 2020. Il avait déjà accompli un mandat de cinq ans à l’hémicycle de Bagadadji en tant que député élu à Koulikoro, à l’issue des législatives de 2002.

Ces arrestations survenues le mercredi dernier dans la journée, sont une première grande action du Pôle national économique et financier, créé par la loi n°01-080 du 20 août 2001 modifiée, portant code de procédure pénale.

Le nouveau Pôle national, économique et financier basé à Bamako, est le seul qui s’occupe désormais des cas de corruption et de lutte contre la délinquance financière sur toute l’étendue du territoire national avec des attributions robustes et un personnel étoffé. L’ancien pôle économique et ses démembrements disparaissent. Il s’agit des pôles de Kayes et de Mopti.

Les affaires de corruption de Ségou, Koulikoro et Sikasso relevaient du pôle économique de Bamako.

Abdrahamane Dicko

Source: Mali Tribune

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

Blog

Mon analyse personnelle sur le projet de constitution :

A prime abord, on remarquera que la constitution n’est pas nouvelle car elle ne met pas sur pied une nouvelle république mais elle  se contente de modifier la constitution actuelle en y ajoutant d’autres institutions.

Lire la suite

© Dépêches du Mali 2012 - 2024