Jeudi 25 Avril 2024

Armée malienne : Des missiles réceptionnés

La Russie vient de livrer le terrible missile que les Ukrainiens n’arrivent pas à abattre

À la fin du mois de juillet, la Russie a lancé une nouvelle salve d’attaques contre la ville d’Odessa (sud de l’Ukraine, sur les rives de la mer Noire), en s’appuyant pour la première fois dans de telles proportions sur un type de munition bien particulier: le P-800 Onyx.

Déployée depuis plus de vingt ans sur le terrain, cette arme a été pensée comme un missile antinavire. Mais l’État-major russe a visiblement décidé de la détourner de sa mission première, en ciblant des infrastructures terrestres, au grand dam des forces ukrainiennes. Yuri Ihnat, porte-parole de l’armée de l’air ukrainienne, explique pourquoi: «Les missiles P-800 Onyx sont conçus pour détruire des embarcations et des vaisseaux, ils volent à 3.000 km/h, ce qui est très rapide.» Un missile qui est quasi inarrêtable

Sa vitesse supersonique le rend très compliqué à détecter et à intercepter. Mais ce n’est pas tout: ses trajectoires de vol posent de sérieux problèmes à l’armée ukrainienne. Conçu pour pouvoir voler à très basse altitude en rasant l’eau, il peut aussi s’élever très haut au lancement avant de retomber sur sa cible. «Il est très difficile de faire face à ce genre de missiles, mais il est possible d’avoir une influence sur eux grâce à la guerre électronique», ajoute Yuri Ihnat.

Ces deux dernières années ont vu d’importantes commandes d’armement pour les armées de terre, de l’air. L’objectif de doter l’armée malienne d’avions de combat, de blindés, de pièces d’artillerie, afin d’accomplir ses missions avec succès sur un territoire agressé par une galaxie de groupes terroristes.

La Rédaction

Source : L’Informateur

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

Blog

Mon analyse personnelle sur le projet de constitution :

A prime abord, on remarquera que la constitution n’est pas nouvelle car elle ne met pas sur pied une nouvelle république mais elle  se contente de modifier la constitution actuelle en y ajoutant d’autres institutions.

Lire la suite

© Dépêches du Mali 2012 - 2024