Mardi 18 Juin 2024

Point d’exécution du budget d’État : Près de 997 milliards de Fcfa de recettes recouvrées

À la date du 30 juin 2023, les recettes nettes ont été recouvrées à hauteur de 996,797 milliards de Fcfa contre 918,336 milliards de Fcfa et 883,049 milliards de Fcfa respectivement au 30 juin 2021 et au 30 juin 2022.

Les dépenses ont été exécutées à hauteur de 1.182,170 milliards de Fcfa contre 912,416 milliards de Fcfa et 771,687 milliards de Fcfa respectivement au 30 juin 2021 et au 30 juin 2022. C’est ce qui ressort du rapport sur des situations périodiques d’exécution du budget de l’état, publié le 5 septembre dernier par le ministère de l’économie et des Finances.

Cette publication est une exigence du code de transparence dans la gestion des finances publiques, approuvée par la loi n°2013-031 du 23 juillet 2013 et de la loi n°2013-028 du 11 juillet 2013 relative aux Lois de finances modifiées. Le présent rapport rend compte de la situation d’exécution financière du budget 2023 au 30 juin 2023. Il couvre uniquement les opérations budgétaires du budget général.

Dans la Loi de finances initiale 2023, les prévisions globales des recettes et des dépenses sont établies respectivement à 2.199,908 milliards de Fcfa et 2.895,903 milliards de Fcfa. Ce qui représente un déficit budgétaire prévisionnel de 695,995 milliards de Fcfa. Sur ces montants, les prévisions des recettes et des dépenses du budget général s’élèvent respectivement à 2.078,986 milliards de Fcfa et 2.774,981 milliards de Fcfa.

La note publiée indique que les recettes nettes recouvrées sur le budget général s’élèvent à 996,797milliards de Fcfa, soit un taux de réalisation de 47,95%. Sur ce montant, le recouvrement des recettes fiscales nettes et non fiscales s’établit à 986,922 milliards de Fcfa, soit un taux de recouvrement de 49,59% par rapport aux prévisions de l’année 2023 et ce montant recouvré constitue 99,01% du montant total recouvré au deuxième trimestre 2023.

Quant au reliquat des recouvrements au 30 juin 2023, il est constitué des dons-projets recouvrés à hauteur de 9,290 milliards de Fcfa et des recettes exceptionnelles (allègement de la dette) réalisées pour 0,585 milliard de Fcfa.

En comparaison au niveau du recouvrement des recettes du budget général à la même date en 2021 et 2022, le niveau de réalisation en 2023 est supérieur aux deux années précédentes qui s’élevaient respectivement à 918,336 milliards et 883,049 milliards de Fcfa.  Ainsi, le rapport souligne que dans le budget d’état 2023, l’exécution des recettes et des dépenses du budget général au 30 juin 2023 ressort nettement supérieure à la situation enregistrée au 30 juin 2022.

Selon le document, cela s’explique en partie par le contexte relativement différent lié à l’application des mesures de régulation budgétaire suite aux sanctions économiques et financières imposées par la Communauté économique des états de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao) et l’Union économique et monétaire ouest-africaine (Uemoa) en 2022.

Amadou GUEGUERE

Source : l’Essor

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

Blog

Mon analyse personnelle sur le projet de constitution :

A prime abord, on remarquera que la constitution n’est pas nouvelle car elle ne met pas sur pied une nouvelle république mais elle  se contente de modifier la constitution actuelle en y ajoutant d’autres institutions.

Lire la suite

© Dépêches du Mali 2012 - 2024