Mardi 18 Juin 2024

Interconnexion des systèmes informatiques douaniers : La CCIM renforce les capacités des acteurs

Dans le cadre l’opérationnalisation du Système interconnecté de gestion des marchandises en transit ( SIGMAT), la Chambre du commerce et d’industrie du Mali (CCIM) a organisé, vendredi dernier, une journée de renforcement des capacités des acteurs intervenant dans le transit des marchandises.

La session s’est déroulée sous la présidence de la vice-présidente de la CCIM, Mme Cissé Dr Djita Dem. C’était en présence de plusieurs acteurs du commerce. Le SIGMAT est un projet d’interconnexion des systèmes informatiques entre les douanes des pays membres de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao).

Il permettra aux services douaniers de plusieurs pays de la sous-région, d’échanger instantanément des informations relatives aux marchandises en transit. Selon une note d’information fournie à la presse, le Système interconnecté est l’un des projets du Programme de facilitation des échanges en Afrique de l’Ouest.

La session s’est déroulée sous la présidence de la vice-présidente de la CCIM, Mme Cissé Dr Djita Dem. C’était en présence de plusieurs acteurs du commerce. Le SIGMAT est un projet d’interconnexion des systèmes informatiques entre les douanes des pays membres de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao).

Il permettra aux services douaniers de plusieurs pays de la sous-région, d’échanger instantanément des informations relatives aux marchandises en transit. Selon une note d’information fournie à la presse, le Système interconnecté est l’un des projets du Programme de facilitation des échanges en Afrique de l’Ouest.

S’agissant de son fonctionnement, la note explique : Avant que la cargaison ne quitte son pays d’origine, l’opérateur économique est tenu de faire une déclaration de transit auprès du bureau de douane de départ qui attribue un numéro unique (MRN) de transit à la cargaison et notifie les bureaux de douane de passage et d’arrivée. «Le MRN aide les agents des douanes à identifier les déclarations et à les suivre tout au long de leur voyage. À chaque passage, les bureaux de douanes s’échangent des notifications sur la cargaison. Lorsque les marchandises arrivent à destination,  leur arrivée est annoncée par le bureau de douane de destination qui envoie une notification au bureau de départ», développe la note d’information.

Pour les administrations douanières, le  SIGMAT contribuera à renforcer la capacité et la qualité des procédures de transit,  améliorer la prévention et la détection de la fraude par l’échange électronique d’informations et de données. Il vise également à simplifier les contrôles, sécuriser les recettes douanières et encourager la croissance et la compétitivité des économies ouest-africaines.

Pour les opérateurs économiques et les autres utilisateurs, le SIGMAT permettra de réduire considérablement le temps d’attente aux frontières , augmenter les revenus en réduisant les retards , rendre le trafic interétatique plus fluide et plus sûr , mais aussi améliorer l’environnement des affaires.Outil consensuel de facilitation du commerce sous régional, le projet SIGMAT contribuera sans doute à faciliter et redynamiser le commerce entre les états membres de la Cedeao. Son utilisation réduira les barrières administratives et commerciales entre les états de la sous-région. En outre, il augmentera les recettes douanières tout en réduisant le coût moyen des échanges.

Pour Yacouba Sissouma, inspecteur des douanes, membre de l’équipe de SIGMAT chargé du pôle facilitation, la mise en œuvre de ce Système est une «application informatique de suivi des marchandises depuis le port de départ jusqu’au bureau de destination ». À cet effet, un dispositif organisationnel a été proposé par les services techniques de la douane. La vice-présidente de la CCIM a expliqué que l’objet de la rencontre est une réelle préoccupation des acteurs intervenant aux différents niveaux du transit des marchandises. Toutefois, poursuivra-t-elle, il s’agit pour notre pays de jouer toute sa participation en ce qui concerne la mise en œuvre des mesures communautaires.

Quant à Mme Cissé Dr Djita Dem, elle a estimé que notre système de traitement du transit des marchandises ne saurait rester en marge de ce mécanisme. À cet égard, les acteurs (commerçants, chargeurs, transitaires et transporteurs) sont concernés à tout bout de champ et doivent répondre en posant des gestes adéquats qui permettent une meilleure gestion de la nouvelle donne.  

Babba COULIBALY

Source : l’Essor

Binthily Signs

Binthily Signs propose trois grands modèles d’enseignes. Chacune offre une excellente performance en fonction de votre commerce et des prix défiant toute concurrence : 

Lire la suite

Vents de Chine

Blog

Mon analyse personnelle sur le projet de constitution :

A prime abord, on remarquera que la constitution n’est pas nouvelle car elle ne met pas sur pied une nouvelle république mais elle  se contente de modifier la constitution actuelle en y ajoutant d’autres institutions.

Lire la suite

© Dépêches du Mali 2012 - 2024